Archives pour l'étiquette Castel

Beau Bono

Cette année, l’histoire a commencé un 16 juin par l’arrivée des premiers bateaux sur le terre plein du petit port du Bono. Et il était bien nécessaire d’anticiper un peu pour laisser les 16 inscrits à cette régate un peu particulière arriver, mâter, gruter sur le petit port, niché dans les méandres de la rivière d’Auray.

Bono 2016 - (21)

En effet, pas moins de 16 équipages avaient fait le déplacement depuis les 4 coins de France pour venir disputer l’une des plus belles épreuves du circuit M7.50, les plus éloignés venant de Lille, de Metz, et même d’Aix en Provence.

Comme chaque année, les pique-niques et soirées animées ont rythmé ce weekend, histoire de ramener un peu de lumière à ce ciel qui en manquait cruellement.

Bono 2016 1

Mais pour vaincre les courants du Golfe, ce n’est pas de soleil dont les équipages avaient besoin, mais juste d’un peu de vent. Et de ce point de vue, l’organisation avait fait les choses en grand. Une petite brise juste suffisante pour étaler le forts courants d’Hent Tenn et ne laisser passer qu’un bateau à la fois dans l’étroit chemin qui les libérait vers la marque suivante. L’étrave un peu trop à droite et le bateau recule, l’étrave un peu trop à gauche, et ce sont les cailloux qui vous accueillent à bras ouverts. Seuls quelques petits mètres carrés pour virer et tenter de reprendre l’avantage sur les concurrents qui ne lâchent rien… « tribord!!!! », « de l’eau!!!! » A la fin, tout le monde finit par passer sans heurt mais avec quelques belles frayeurs pour les « petits nouveaux ».

Bono 2016 - (20)

Car pour certains, cette 29e édition du Bono était une première. Quatre nouveaux équipages sont venus rejoindre la série pour l’occasion. Ils ont ainsi pu découvrir les joies et peines des navigations dans le Golfe. Les peines car le classement est bien souvent une punition pour celui qui n’a pas choisi le bon côté du plan d’eau. On a beau être rapide, la vitesse ne suffit pas. La tactique et une bonne vision du plan d’eau sont les ingrédients indispensables pour décrocher une bonne place au classement. Et malheur à celui qui s’écartera de la route. Les premiers seront les derniers… et cette année encore, les premiers ont eu l’occasion de vérifier que tant que la ligne d’arrivée n’est pas franchie, rien n’est gagné. Des joies également car lorsque la partition est parfaitement exécutée, la victoire est jolie et même jubilatoire. Entre joie et déception, entre rage de vaincre et lâcher prise, le Bono reste une épreuve unique pour nos heureux propriétaires de M7.50. On en ressort toujours rempli d’une immense émotion.

Sur le plan de la compétition, nos 16 concurrents se sont battus becs et ongles pour défendre leur place. Cette année encore, Gilles Bretéché a réalisé la meilleure combinaison, se jouant des molles et allant chercher les contre courants pour damer le pion à la famille Castel, réunissant 3 générations pour l’occasion. L’histoire retiendra d’ailleurs que les frères Castel ne sont pas frères, mais bien père, fils et petit-fils. La troisième place a été remportée de main de maître par Erwan Gourdon, un habitué des lieux. Notre ami Christian Vernet, de plus en plus fort chaque année semble prendre ses aises dans ce format de compétition et s’empare quant-à lui de la 4e place.

Bono 2016 3

Du côté des nouveaux, nous noterons le très beau bateau de Claude Blaize, tout fraîchement sorti du chantier pour l’occasion, dans une livrée noire et or magnifique. Le FRA 94, rebaptisé Satanas d’Alain Albertus retrouvait des eaux connues après 3 années passées entre les mains de Paul Vandame. 2016 marque également l’arrivée de Franck de Fommervault sur Arbaradoz ainsi que Louis-Philippe Lemonnier sur Toutatis, un habitué du coin. Nous leur souhaitons la bienvenue dans la série et espérons les revoir tous les quatre au National.

Cette édition a également été marquée par une flotte et des équipages bien agités. Entre soirée à thème le vendredi soir, manifestation (bien dans l’ère du temps) contre les « cadences infernales » et revendiquant même une pause apéro entre chaque manche, nous pouvons dire que la bonne humeur et la convivialité  qui font la réputation de la série ont encore une fois été au rendez-vous.

Bono 2016 - (27)

Au classement général, nous noterons un record historique battu par Louis-Philippe Lemonnier avec 109 points au général! C’est un véritable exploit de constance qui n’empêchera pas notre cher Louis-Philippe de rempiler pour une prochaine régate. Bravo pour ta bonne humeur même quand les courants ne sont pas favorables.

N° Voile nom du bateau skipper
1 FRA 70 CALLISTO BRETECHE
2 FRA 81 GALATEE CASTEL
3 FRA 63 BAHIA GOURDON
4 FRA 61 ARISTA VERNET
5 FRA 91 MAGIC CARMIER
6 FRA 92 COCO TAHI PRONIER
7 FRA 54 PARDOUN MUD SANNIER
8 FRA 202 BARATAPAS BARGIBANT
9 FRA 201 COME BACK LAJOYE
10 FRA 56 LAZ’OR BLAISE
11 FRA 84 JABADAO MANIER
12 FRA 46 CHIMENE MELOT
13 FRA 37 ARBARADOZ DE FOMMEVAULT
14 FRA 95 MYRTILLE POUHAER
15 FRA 94 SATANAS ALBERTUS
16 FRA 96 TOUTATIS LEMONNIER

Pour terminer, nous souhaitons féliciter tous les équipages pour ce beau weekend passé ensemble. Nous remercions également la SNLB et son incomparable Vice-Président Yves Marzin pour leur accueil toujours aussi chaleureux et leur capacité à s’adapter lorsque l’organisation le demande. Nous attendons avec impatience le rendez-vous de l’année prochaine pour fêter les 30 ans de la première mise à l’eau du bateau sous l’ancienne grue du Bono.

La prochaine épreuve se teindra du 14 au 17 juillet prochain à la Trinité sur Mer. Plus de 20 équipages sont attendus pour une grande fête en baie de Quiberon. Il est encore temps de vous inscrire. Alors rejoignez-nous.

Publié par Jean-Denis BARGIBANT

L’Erdre au fil du soleil

SNO 02Deux jours de grand beau temps et de vent « installé » pour notre régate annuelle sur l’Erdre à l’occasion de la Coupe des Châtaignes.

En cette saison, les châtaignes nous tombent des arbres nombreuses et comestibles pour les amateurs mais sur l’eau elles fusent avec une grâce ailée et policée au passage des bouées et d’un goulet facétieux qui mettent le système nerveux des marins d’eau salée dans un état proche de l’abattement.

Tous les mystères d’un plan d’eau intérieur, qu’année après année les non natifs rêvent de percer, avec l’espoir que cette fois enfin ils toucheront au Sésame !

Caramba, encore raté !  Sur les dix vaillants équipages, les 7 « merriens » ont encore bu le calice d’eau douce jusqu’à la lie.

Erwan, notre champion national en titre pensait pourtant tenir le bon tempo au cours d’une première manche menée tambour battant, mais à deux révolins de la ligne, il dut abdiquer à portée du coup de canon libérateur…

SNO 01

Ne pas croire cependant que la régate se joue à la roulette Russe, auquel cas nous aurions trouvé autant de vainqueurs que de manches courues (7). Mais puisque toujours les même s’en sont sortis, force est d’admettre qu’il y a de la logique dans le rébus de vents et de dévents.

Au classement général, les trois premières places furent donc trustées par les pratiques de la régate en plans d’eau fermés. Les frères Castel (3eme) redoutables régatiers et familiers des lieux, Patrick-Jaques Guiraud (2eme) limeur de Seine un plan d’eau très cousin (péniches en sus), et puisqu’il faut un vainqueur, la famille Bretéché / Fury … qui démontre qu’après 50 ans de pratique des lieux (pour le plus ancien), les fondamentaux sont assimilés et les aléas globalement maîtrisés.

Cela ne veut pas dire qu’il faudra aux autres 50 ans pour les battre, puisque, l’âge avançant, les vainqueurs du jour finiront sans doute par perdre la baraka … un jour viendra où Jean-Marc ne saura plus monter au capelage à la volée pour récupérer une drisse de spi évadée, sans perdre une place et enchaîner toutes les manœuvres à lui tout seul ; où Sylvie, prise de torticolis chroniques réclamera de voir les concurrents par l’avant plutôt que par l’arrière, que Gilles sera moins sur les nerfs et la barre moins précise. Équipages « merriens » ne désespérez pas et continuez à venir au SNO une fois l’an pour tester vos progrès et attendre le faux pas des prétentieux d’eau douce !

N’oublions pas les à cotés que les animateurs de l’association peaufinent pour le plus grand plaisir de tous. Une baby sitter pour les enfants de Felisa, qui a pu naviguer sur le nouveau bateau de son Jean-Denis ; un fut de bonne bière du Nord en libre service des assoiffés et partagé avec tous les équipages des séries navigantes ; un dîner Espagnol chaleureux initié par « président Pronier » ; les coups de mains des uns et des autres qui rendent la vie plus agréable et l’ambiance épatante de notre série …

Prochain rendez-vous au CVP mi novembre pour clôturer cette saison riche en événements
avec l’arrivée de la nouvelle version du M 7.50 et sa prochaine exposition au salon nautique de Paris sous les couleurs du chantier BG Race.

Publié par Gilles Bretéché

Classement général des barreurs 2013

La fin de l’année ayant été un peu chargée pour tout le monde, nous n’avons pas pris le temps d’assurer les dernières publications. Mais pour autant, nous avons tout de même consolidé les résultats sportifs pour l’année qui vient de s’écouler. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Gilles BRETECHE est revenu en grande forme. Heureusement qu’il n’a pas participé à la première épreuve de la saison, permettant ainsi à Jean-Denis BARGIBANT de signer une première place, la seule laissée libre par le maître incontesté, mais pour les autres dates du calendrier, les concurrents ont dû se contenter des miettes.

Nous noterons néanmoins le caractère toujours aussi combatif de Guy PRONIER qui ne s’avoue jamais vaincu. Et cela paye car Guy s’empare ainsi de la 2nde place au classement général 2013.

Je vous laisse découvrir l’ensemble du classement ci-dessous. Encore un grand bravo à tous les équipages qui sont venus nous régaler pendant cette très belle année.

2013 - CLASSEMENT GENERAL BARREURS

 

SNO 2013 – Que du bonheur!

SNO1

Ce weekend s’est courue la 10ème coupe des châtaignes au SNO. Pour ceux qui ne connaissent pas le SNO, ce club borde la plus belle rivière de France (sans chauvinisme aucun) et permet de régater à 2 minutes et 42 secondes d’un club house chaleureux. Le plan d’eau est particulier avec des bascules et risées régulières qui obligent à anticiper et travailler les relances et les assiettes du bateau à défaut de travailler les surfs sauvages sur les vagues.

Le Samedi, la météo nous a gâtée car la pluie a quitté les lieux à 10h 30 pour laisser place progressivement à un soleil radieux le vent 10 /13 nœuds passant progressivement de NE a N. Bref, des conditions idéales et intéressante pour prendre des couleurs et « tactiquer » sur l’eau.

Pas moins de 7 Monotypes ont fait le déplacement dont des bateaux arrivant sur le circuit pour la première fois cette année :

Bateau Prénom Nom
F42 TUSCAN Alain POIRIER
F61 ARISTA Christian VERNET
F70 CALLISTO Gilles BRETECHE
F81 GALATEE Pierre-Antoine CASTEL
F84 JABADAO Paul-Stéphane MANIER
F92 COCO TAHI Guy PRONIER
F94 APPLE MOI Paul Vandame

Les 3 manches de samedi ont confirmé le talent des frères CASTEL (F81 – GALATEE) aidés de leur fils Jean sur ce plan d’eau technique (variation permanente du vent en force et direction) qui ont entamé et fait vaciller à plusieurs reprises le talent de CALLISTO (F70 celui de notre ami Gilles B). Un fait à noter car Gilles joue à domicile sur ce plan d’eau particulier où il a usé ses fonds de culotte dès son plus jeune âge et dont il connait les trucs et astuces par cœur.

SNO5Le samedi soir, la tradition Monotype 7m50 a repris le dessus avec un BBQ très convivial partagé avec nos amis J 22 au sein du club house permettant à nos épouses et accompagnants de nous rejoindre pour passer un bon moment.

Le dimanche matin, l’Erdre s’est habillée d’un tapis de brume qui la faisait ressembler au LOCH NESS (monstre en moins) … un régal pour les yeux tout en prenant un café au club.

Comme prévu le brouillard et le vent se sont levés à 10h 30 ce qui nous a permis d’enchainer 2 manches le matin et 2 l’après-midi sous un soleil bien agréable.

SNO6

Coté régate, ce plan d’eau est toujours aussi passionnant permettant de passer de la tête de course à la queue de classement en 200m plusieurs fois par manche: très dur pour les nerfs mais excitant.

Côté organisation, une organisation carrée, menée à la baguette par Nicole, les membres du comité de course et les bénévoles du club. Un grand Bravo et merci à eux.

Coté Classement, même si GALATEE (F81) a été un sérieux challenger pour CALLISTO (F70), il n’a pas pu empêcher ce dernier de s’imposer.

Bateau Prénom Nom
F70 CALLISTO Gilles BRETECHE
F81 GALATEE Pierre-Antoine CASTEL
F92 COCO TAHI Guy PRONIER
F61 ARISTA Christian VERNET
F94 APPLE MOI Paul Vandame
F42 TUSCAN Alain POIRIER
F84 JABADAO Paul-Stéphane MANIER

Une mention Spéciale à :
1) … (il se reconnaîtra) qui a décidé d’établir un contact avec tout ce qui passait par là.
2) Ma fille avec laquelle j’ai eu grand plaisir à naviguer ce weekend.

En conclusion, je résumerai ce weekend au SNO de la manière suivante :
– Gâté par la météo,
– Accueil du club excellent
– Plan d’eau technique,
– Petits parcours rapides
– Courses nombreuses et très disputées,
– Changement de classement réguliers
– Bons et sympathiques moment à terre,

SNO7

… Les absents ont eu tort 😉

Guy PRONIER

Coupe des châtaignes – la liste des participants s’allonge

logo_sno

La coupe des châtaignes s’annonce très bien en cette fin du mois de septembre. Pas moins de 10 bateaux sont attendus pour le weekend du 12 et 13 octobre au SNO. Mais il reste encore des places et il n’est pas trop tard pour boucler votre inscription.

Pour rejoindre cette belle équipe, contactez nous à l’adresse suivante: contact@monotype750.org.

Le samedi soir, un barbecue est organisé avec les autres série. Merci aux participants de confirmer le nombre de couverts à prévoir.

Si vous ne courrez pas mais que vous vous promenez dans le coin du SNO le WE du 12 et 13 octobre et que vous voulez tout simplement aller admirer les magnifiques Monotypes 7m50 sur un plan d’eau somptueux, alors passez nous voir!

BATEAU PRENOM NOM
FRA 35 ALCATORDA Jacques LEBLAIS
FRA 42 TUSCAN Alain POIRIER
FRA 55 GARANCE Jean-Philippe HAAG
FRA 61 ARISTA Christian VERNET
FRA 66 IOA Jean Yves COUE
FRA 70 CALLISTO Gilles BRETECHE
FRA 81 GALATEE  Pierre-Antoine CASTEL
FRA 84 JABADAO Paul-Stéphane MANIER
FRA 92 COCO TAHI Guy PRONIER
FRA 94 APPLE MOI Paul VANDAME
FRA 99 COYOTE Jérôme LEDOYEN

Rendez-vous sur l’Erdre les 12 et 13 octobre 2013.

Guy PRONIER