Archives de catégorie : M7.50

What next ? Le Trophée de Paris!

Le CVP organise le Trophée de Paris sur le plan d’eau des Mureaux les 1er et 2 octobre. C’est le week end prochain .

Miss Alizée, Altair, Rhum Runner et Celtina et le bateau de l’association Leo Voile seront au rendez-vous. Le CVP se propose de prêter 2 bateaux pour qui souhaite constituer un équipage! Faites vous connaitre!

Les inscriptions sont à faire sur le lien du CVP : Inscription

Vous pouvez consulter l’avis de courses (et le télécharger) :

Comme d’habitude, il vous est possible de réserver une cabine simple ou double pour passer la nuit au CVP et profiter de la terrasse pour prendre votre petit déjeuner au calme face à la Seine.

Si il vous manque un équipier ou si vous êtes un équipier qui a envie de naviguer sur M750, n’hésitez pas à le faire savoir en envoyant un mail à bourse-equipiers@monotype750.org.

La coupe de la mirabelle 2022

Comme le rappelait Guy Pronier l’an passé , la route pour aller à Metz est belle.

Mais ce n’est rien à côté du plaisir d’arriver à Olgy, d’y trouver des personnes qui vous accueillent avec un grand sourire, vous propose de vous aider à mater, à gruter. Quel accueil !

Que dire ensuite de l’organisation ? Quelle organisation affutée!! Tout est réglé aux petits oignons (ou au munster). Du briefing à l’affichage des résultats, en passant par les annonces de manches, description de parcours, du feu dans la cheminée, le pot des équipages le soir, le dîner, le déjeuner! que dire ??? Tout était parfait.

Sauf peut être le vent un peu joueur, les averses éparses du samedi et l’eau un peu humide. Mais n’est-ce pas ce qu’on aime?

Donc. 4 manches le samedi. Un groupe de tête a commencé à se dessiner de même qu’un groupe de suiveurs avec 3 bateaux à égalité en fin de journée : tout le monde a joué ses cartes. Le bon feu de cheminée et une superbe choucroute ont permis de discuter des manches du jours entre autres.

Autant dire que l’envie de se retrouver sur l’eau le lendemain n’était pas émoussée!

Malgré la fraicheur du matin, bien compensée par un café croissant offert par le CYVM, on sentait l’effervescence dans la préparation des bateaux et dans l’observation du plan d’eau et du vent qui semblait plus fort que prévu.

Le comité de course a rapidement mis fin aux tergiversations en lançant les manches afin d’avoir le temps de nous proposer 4 manches. Les départs étaient plus aux contacts et les premières bouées plus encombrées.

A ce petit jeu, Apalala, royal la veille, s’est montré impérial. De Lux II n’a pas baissé les bras, et fini en beauté en ravissant la première place de la dernière manche avec un sourire! Windward aura tout tenté pour monter plus haut sur le podium mais ne parviendra à emporter qu’une seule des huit manches. Une belle 3eme place bien disputée avec Come Back 2 qui a essayé de passer par la porte, par la fenêtre et la cheminée …

SPIIX a monté le niveau sur cette 2eme journée (après avoir forcé sur la Mirabelle peut être ?) en allant jouer sur l’avant-moselle … euh … l’avant-seine, et devancer les 2 derniers, Magic et Miss Alizée, réguliers au point de finir à égalité. Magic prend l’avantage au point en ayant une meilleure manche.

Après avoir rangé les bateaux dans une ambiance d’aide mutuelle, l’ensmeble des équipages se sont retrouvés pour l’annonce des résultats et la remise des prix suivi d’un buffet déjeunatoire, je ne vous dis que ça!!! Non, je ne mettrai pas de photos, pour vous éviter de noyer votre clavier sous la salive que cela ferait monter.

Vous savez quoi ? Vous devriez participer l’an prochain pour en profiter!

Nous, nous remercions une nouvelle fois le CYVM pour cette organisation formidable, et votre accueil plein de gentillesse.

La Mirabelle, c’est de saison!

vous en trouvez sur le marché et vous vous régalez. Saviez-vous que la mirabelle est produite à 90% en France?

Le mieux c’est d’en profiter sous toutes ses formes : en fruit frais, en confiture au petit déjeuner, en tarte au déjeuner et au goûter, et un digestif au dîner ! Il paraît qu’il en a qui ont essayé dans un ordre différent… la légende raconte même que c’est comme ça que Windward a pu s’imposer en Moselle une année!

Donc, parlons peu, parlons bien. : vous aimez la mirabelle? Venez régater et défier les “Mosellans” sur leur terrain les 17 et 18 septembre prochain!

Les inscriptions sont ouvertes.

La flotte du CYVM est en pleine effervescence et s’entraine déjà de peur de laisser repartir le trophée 2022 ! groQuik est forfait pour cause de travaux, mais qu’importe la monture, le président sera là avec Miss Alizée qui fera son retour sur l’eau avec un mat flambant neuf.

Et bien entendu, si vous cherchez un équipage, un équipier, un bateau, nous pouvons vous aider!

La Duo du Crouesty approche

La duo du Crouesty c’est une régate de type cotière, avec un départ décalé en fonction de votre coefficient, cela est très surprenant.

Cette année, plusieurs M750 ont indiqué vouloir y particper. Un premier bateau est inscrit, un second est en cours d’enregistrement. Attention : seul 30 bateaux prendront le départ, 14 sont déjà inscrits : dépéchez-vous!

Yann, Sylvain, Matthieu, Philippe, Erwan, Pierre-Yves, Stéphane, Guillaume, Franck, Bruno … ?

Allez allez! YCCA – Yacht Club Crouesty Arzon

Mais que s’est il passé au National M750 2022?

Tout d’abord, l’organisation a été au TOP! Merci la SNT!

Ensuite les participants ont été au TOP! Merci au 14 équipages engagés cette année. On espère bien être plus nombreux l’an prochain! Ce n’est pas tant que les manches n’aient pas été assez disputées, au contraire, les écarts, comme au GPC et au Bono, ne sont pas énormes et les lignes de départs sont bien occupées sur toute leur longueur, mais parce que la fête est encore plus belle lorsqu’il ne manque personne!

Les mises à l’eau ont été vite expédiées le mercredi après midi ainsi que le jeudi matin. Erwan a cru nous avoir en poussant la perfidie, pour ne pas risquer de repartir avec le trophée du National M750, en venant sans bateau, prétextant que le chantier était fermé : un 14 juillet … pfff . C’était sans compter sur une organisation sans faille! En 2 temps 3 mouvements, la SNT lui ouvrait les portes de la ZA et lui permettait de repartir avec FLIP qu’Erwan fit naviguer avec les voiles de Bahia histoire de ne pas risquer de repartir avec la cuillère de bois. Faut pas pousser non plus!

La journée du jeudi s’annonçait plutôt bien du point de vu du vent, pas comme celle du jeudi. Tandis que les MJ et Dragons rentraient tranquillement au port, les M750 ont pris 3 départs les faisant rentrer un peu plus tard que prévu.

Le ton était donné d’emblée pour cette première journée : les 9 premiers du classement final se sont chacun hissés sur une des trois marches du podium à tour de rôles et pas toujours. Les spéculations sur le vent prévu le lendemain et stratégies ont été bien discutées autour d’une bière dans les différents bars de la Trinité, à défaut de soirée rouge rassemblant tout le monde autour d’un barbecue en l’absence de notre maître de cérémonie.

Finalement, vendredi, la météo nous a permis de rejoindre notre rond, après un déjeuner langoustine sur les pontons que la capitainerie nous a jalousé, pour envoyer 2 nouvelles manches. Il faut dire que la soirée galette concert organisée par la SNT a pu stimuler certains appétits … pour rentrer plus tôt. La première manche de la journée a été assez épique ou cocasse selon les points de vue. Le vent, un peu capricieux s’est mis a tourné après le départ, si bien que le bord de spi ne ressemblait pas vraiment à un bord de spi …sauf pour ceux qui était parti à droite, et encore…. Le comité, fait assez rare, a donc du modifier le parcours et repositionner la bouée au vent (???) et positionner l’arrivée… ailleurs ! 🙂 Ce changement de parcours a permis à toute la flotte de se retrouver à virer la bouée quasi en même temps avant de filer vers l’arrivée! Je pense que cette manche restera dans les mémoires!
Si les premières places ont été bien disputées par le groupe de tête, l’ensemble de la flotte a pu jouer ensemble pour essayer de trouver les rotations, les courants, les réglages de voiles, les positions dans le bateau …pour ne pas se laisser distancer.

Vu les conditions qui s’annonçaient pour le samedi, nous avons pu, grâce à Gilles, Christine et l’accord de tous les M750 engagés, avancer le départ d’une heure et rejoindre notre rond avec un petit vent qui nous a permis de lancer 2 manches. On aurait bien aimé en faire une troisième, mais les caprices d’Eole ont surtout permis de s’accorder une baignade en pleine mer histoire de se rafraîchir sous un soleil de plomb. Au moins, nous aurons pu travailler un geste technique peu pratiqué : la remontée à bord d’un équipier trempé et crêmé! Finalement, la raison l’a emporté pour permettre de rentrer et gruter sans terminer trop tard, et ne pas manqué la remise des prix et le dîner de la classe chez Bruno et Virginie.

Le retour tracté nous aura permis de ranger les bateaux et préparer le grutage, même si certains ont pu profiter à mi parcours d’un petit souffle pour rentrer sous voile.

Une fois douché et changé, nous nous sommes donc retrouvé à Saint Philibert pour la proclamation des résultats :

Je vous laisse comparer avec les résultats du National M750 2021 ! 🙂

Ce fut suivie d’une superbe Paella, d’une tarte aux pommes et un far breton que Luc Lajoye n’a pas boudé!

Le message n’avait semble-t-il pas été passé assez fort, et seul le président avait prévu son maillot de bain pour piquer une tête dans la piscine!

Certains profiteront certainement du mois d’août pour d’autres activités, certains envisageaient de participer, hors régates officielles de la Douarnenez Classique du 19 au 21 Aout. Racontez nous vos sorties et exploits en M750 !

Et rendez-vous à la Duo du Crouesty les 27 et 28 août avant d’aller flotter sur les eaux de la Moselle les 17 et 18 septembre !