Changement des cloisons

ALCATORDA F35 – CONSTRUIT EN 1989 – TRAVAUX STRUCTURELS AU CHANTIER SPN

C’était au mois d’août 2017, je venais de bichonner Alcatorda, carène nettoyée, coque cirée, prêt à profiter du bateau pour les semaines à venir.

Mise à l’eau, mâtage, je hisse le foc, et au moment ou j’étarque la drisse, je vois la pointe du pont avant se soulever ! Misère, la cadène n’était plus solidaire de la coque. Rapide coup d’œil sous le pont, constat implacable, la cloison avant sur laquelle est boulonnée la cadène est pourrie, et s’est cassée sous la traction de la drisse.

DEGAT PRINCIPAL : Cloison avant cassée (pourrie), on voit le jour entre le pont et le bordé…

A la rentrée, je demande conseil à Gilles Brétéché sur les chantiers du coin qui travaillent bien. Du coup Gilles vient inspecter le bateau, se faufile comme un vers dans les entrailles, de la coque, ce que mon gabarit ne me permet pas, et conseille de revoir certaines stratifications des cloisons situées sous le cockpit.

Le temps de faire établir des devis, de laisser le bateau sécher sous abri, de trouver un créneau disponible,  il se passera un an avant de renaviguer.  C’est ADL à Piriac, le chantier de Jean-Christophe Clerc qui a fait les réparations.

Finalement le chantier a dû changer ou renforcer  les cloisons, un travail en théorie simple, cependant vu l’exiguïté de la coque, chapeau ! L’addition en a fait les frais, mais le bateau a 30 ans, je lui dois bien cela. Je peux maintenant naviguer en confiance pour un moment.

Et merci à Jean-Christophe Clerc pour son sens du service.

Vous aviez forcément déjà lu ce conseil : il faut vérifier la bonne tenue des ancrages de cadènes sous le pont. Dans mon cas, le mat aurait pu tomber en navigation sur les occupants, avec des conséquences potentiellement plus graves.

Jacques Leblais

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le site des propriétaires, équipiers et amis du Monotype 7,50 et du M750

%d blogueurs aiment cette page :