Archives pour l'étiquette Gourdon

National 2017

Nous nous rapprochons rapidement de notre national à la trinité sur mer !

Il est temps de confirmer l’équipage… l’organisation… le logement…

Du côté association c’est le branle-bas de combat !

Une petite idée de votre programme :

Mercredi 12 juillet :

Nous vous accueillerons pour commencer les grutages à partir de 16h.

Jeudi 13 juillet :

Pour ceux qui n’ont pas encore gruté, il sera possible de gruter jusqu’à 11h du matin.

Les confirmations d’inscriptions se feront à la SNT de 9h à 12h. Suivi d’un briefing à 12h pour une mise à disposition à 14h et manches à suivre !

18h30 : pot d’accueil à la SNT

20h30 : BBQ chez notre cher président Guy Pronier ! Dress-code : Rouge !

Apportez vos grillades !

Vendredi 14 juillet :

RDV à midi sur les pontons !

Nous avons commencé l’entrainement à la pèche pour attraper 30kg de langoustines qui seront à déguster, comme l’an dernier, sur les pontons au milieu des envieux… !

14h : mise à dispo du comité pour plusieurs manches à suivre !

20h : repas des équipages à la SNT

Samedi 15 juillet :

14h : mise à dispo du comité pour plusieurs manches à suivre

Dernier signal d’avertissement à 17h

20h : Diner et remise des prix ! (lieu à définir)

Dimanche 16 juillet :

Grutages des bateaux à partir de 9h en fonction des km à faire !

 

QUOI ?? vous hésitez encore à venir ?

Vous trouverez ci-dessous les documents nécessaires à l’organisation :

Avis de course

Bulletin d’inscription

Guy, Jean-denis et Paul

Bienvenue à Christophe HINFRAY

Nous continuons la découverte des nouveaux ! Comme vous le savez plusieurs propriétaire nous ont rejoint et partagent avec nous leur histoire. Vous avez déjà découvert Pierre ESCALAS, place maintenant à Christophe HINFRAY !

Christophe Hinfray – 56 ans

Club :  CVP – Cercle Voile Paris 

Comment es-tu venu au 750?

D’abord 5 ans en OneDesign 7.47, basé à Saint Valéry en Caux avec 11 sister-ships puis sur sa remorque à passer de La Trinité, Brest, Deauville, et rarement Hyeres

Comment s’appelle ton bateau et pourquoi?

Christophe : INFREQUENTABLE, quand on s’appelle Hinfray c’est un bon jeu de mot…

Ou navigues-tu?

Depuis 3 ans au Cercle de la Voile de Paris aux Mureaux, eau douce mais facile d’accès pour un samedi ou un dimanche de Paris où j’habite. L’eau salée me manque un peu, je vais y remédier en 2017.

Comment as-tu commencé la voile / tes bateaux? ?

Initiation sur un dériveur Simoun 4.45 et une planche à voile, puis une longue pause due aux enfants, jusqu’à un Hobie Cat sur la Chesapeake Bay. Puis 20 ans plus tard, un One Design 7.47 acheté avec un pot d’enfance, Stéphane, tout deux amateur de cigares nous l’avons appelé Cohiba. Cet été, j’ai acheté un Moth Europe en acajou, je le rénove et espère naviguer l’été prochain sauf mes 80 kilos et 1,80m qu’il va falloir passer sous la bôme. 

Ton palmarès si il y en a?

Modeste, trop modeste mais la voile enseigne la modestie et me vide l’esprit, cela me suffit.

Ta plus grande aventure nautique?

Traversée de la Manche sur le Rara Avis du père Jaouen, pas un grand danger mais une chouette expérience.

Ta plus grande frayeur?   

En Manche la mer est souvent rude. Chaque fois que je sors, j’ai un noeud à l’estomac. Je rêve de naviguer dans une eau calme, chaude, sans courant.

Ton meilleur souvenir? 

Bord de travers, spi asymétrique à la Trinité. Plus de 10 noeuds pour sûr.

Ton équipage?

En fait, je n’ai pas d’équipage attitré. J’aimerai emmener ma chérie, Christine, mes enfants et neveux et des amis à naviguer sur le Monotype. De plus, je suis équiper en Star et aimerai emener mas amis Staristes découvrir ce nouveau support plus « haute mer » qu’est le Monotype 7.5.

Le programme prévu en 2017?  

Les Mureaux, les Mureaux. La remorque ne devrait pas bouger du CVP car j’aurai assez à découvrir en plus de quelques régates en Star. On verra en 2018 à aller plus loin.

Christophe, au nom de toute la série, nous te souhaitons une excellente saison 2017 avec toute la famille des 7.50!

Publié par Paul VANDAME

La série ne cesse de grandir !

 

Vous êtes chaque année de plus en plus nombreux !

Nous vous laissons découvrir quelques chiffres ci-dessous :

  Nb de skippers Nb de participants au National Nb moyen de participants Nb de cotisations
2013 16 10 6,8 15
2014 17 14 8,6 22
2015 23 14 10 31
2016 35 23 11,4 36

Nous sommes très satisfaits de l’augmentation de tous ces marqueurs. C’est une preuve de dynamique positive. Ces chiffres sont possibles grâce à votre mobilisation lors de nos évènements et grâce à la publicité que vous faites pour notre beau bateau lors de vos navigations sur les différents plans d’eau de France.

Nous souhaitons continuer cette évolution et pour cela nous mettrons l’accent sur la visibilité de la série.

Quoi qu’il en soit, le pari de 30 bateaux au national 2017 est pris !

MERCI A TOUS POUR VOTRE PARTICIPATION !

 

Classement des barreurs 2016

La fin d’année sonne aussi l’heure du verdict … Qui a fait quoi cette année?!

Nous n’allons pas faire de grand suspens et nous vous laissons le découvrir par vous même :
2016-classement-barreur

Toutes nos félicitations à Jean-denis BARGIBANT et l’équipe de BARATAPAS ( Paul VANDAME , Jean BARGIBANT, Agathe HARLE…)

Jean-denis sera donc le capitaine de flotte 2017 et devra porter l’habit de lumière inhérent à la fonction que nous lui avons remis samedi soir :

dsc_0684

dsc_0687-copie

 

 

 

 

 

 

 

Evidemment, nous félicitons surtout l’ensemble des personnes qui ont fait le déplacement pour naviguer en M7.50 cette année… Ces résultats ne peuvent exister sans cette mobilisation et nous espérons vous voir encore plus nombreux et encore plus souvent en 2017 !

A très vite,

Guy, Jean-denis et Paul

Dernier rendez-vous de la saison 2016 !

12984068_10209270335385061_8741698513837313988_o

Le dernier rendez-vous de la saison approche, il se disputera les 12 et 13 novembre 2016 au CVP

 Parmi les partants prévus

DEBRANCHE                     P. WHALAIN
F 92                                           Vincent MANN
F 204                                       LAURENT BEAURIN / G PRONIER
MISS ALIZE                         A. POUPEART
PARMUND MUD            G. TOUZE
CELTINA                               O. BASTARD ( à confirmer )
WINWARD                         P.J. GUIRAUD
DAVAI                                    G. BOUTRON ( à confirmer )
LUKY LUKE                        DE MATHAREL
F 210                                       G. DAVAINE
F 18                                          O. DE PARSCAU ( à confirmer )

Cette dernière de l’année est riche en événement et bonnes nouvelles pour la suite ne notre série !…… . Voici quelques indices

=> F   92 connu sous le nom de COCO TAHI  sera mené pour la première fois par VINCENT MANN,

=> F 204 mené par Laurent BEAURIN et Pronier père et fille……… Hum hum  , il semble que notre président est en train de nous préparer quelque chose pour 2017…….       

Si c’est le cas , la soirée du samedi soir risque d’être arrosée  pour fêter le nouveau Jouet du président.

=> F 210 G DAVAINE  encore un nouveau nom ,  Livre en Juillet 2016, son M750 est basé au CVP , il sera la en  famille et avec une très bonne connaissance du plan d’eau

=> F 18   un n° encore inconnu dans nos classements ….. mais le nom dit quelque chose aux anciens de la série. C’est avec ses cousins que Olivier revient taquiner les podium  avec un bateau ressorti d’une longue hibernation

dsc_0151

Les autres, vous les reconnaissez, ils sont habitués aux classements et entendent défendre chèrement leur ambition de podium

Pour des raisons d’organisation , merci a ceux cités ci-dessus de confirmer leur participation et ceux que j’aurai oublié de nous prévenir de leur venue

img_6109

Un diner aura lieu comme d’habitude le Samedi soir au sein du club ouvert aux navigants aux familles et amis , n‘oubliez pas de réserver votre soirée.

Guy PRONIER

PLUS QUE 2 JOURS AVANT MAJORATION DES FRAIS D’INSCRIPTION

sans-titre-copie

L’Atlantique Le Télégramme,  c’est déjà dans 2 semaines !

Le rush de la rentrée étant passé, il est plus que temps de penser à votre prochaine grande compétition.

Inscription et règlement avant le 15 septembre pour bénéficier du tarif préférentiel.

Passé ce délai, vos frais d’engagement seront majorés de 50%.

Inscription en ligne: Cliquez ici !

SUIVRE L’EVENEMENT

Pour ne rien rater de l’actualité, inscrivez-vous sur la page Facebook de l’évènement: L’Atlantique Le Télégramme

 Les Challengers de l’Atlantique seront présents:

En IRC 1 :Tiger 3 de Marc Menesguen,

En IRC 2: Realax de Jean Yves Le Goff,

En IRC 3: Leclerc Hennebont de Richard Fromentin, SNSP Hakuna Matata de Nouel Jean François,

En IRC 4: Matamouf of Recoucou de Dominique Lucas, Dr Jekyll de Thierry Bidon et Brittany Drizzle de Bernard Fournier Leray.

Le dernier round sera apprement disputé.

 

Les Grand Surprise et les Monotypes 7.50 se motivent pour faire une classe en catégorie Osiris. 

 GRUTAGE

La Capitainerie du Port de la BSM se charge des manutentions.

Vous pouvez contacter Marion au 02 97 87 00 46

 PANIERS-REPAS

Les paniers-repas seront confectionnés par la Société Class’Croute.

Si vous souhaitez en bénéficier, vous trouverez le bon de commande à leur retourner avant le 16 septembre 2016, en cliquant sur le lien: Commande.

Tous les permanents et bénévoles du CNL œuvrent pour vous recevoir à la lorientaise: En toute convivialité en mer comme à terre.

L’Équipe du CNL

Atlantique Télégramme – 23 au 25 septembre

sans-titreComme vous le savez, l’atlantique télégramme approche à grand pas et les M750 sont prêt à en découdre !

Souvenez-vous l’an dernier, une superbe régate durant laquelle nous avions profité d’un soleil exceptionnel :

dsc_0280Le podium quand à lui avait été disputé et s’en été resté figé comme suit :

  1. BAHIA – Erwan GOURDON
  2. Coco Tahi – Guy PRONIER
  3. Baratapas – Jean-Denis BARGIBANT

Il est temps de re-distribuer les cartes ! Après la perte d’un mat en début d’année, Erwan sera surement raisonnable pour ne pas en perdre un 2d… Après un national ou BARATAPAS a frôlé la plus haute marche du podium, on peut compter sur cet équipage pour se battre jusqu’au bout… Et Guy, notre président, capable du meilleur comme du pire…!

Mais qui sait ?! ce podium peut aussi être pris par bien d’autres ! L’ensemble de la flotte a beaucoup progressé et chacun a sa chance, alors venez avec nous pour la défendre .

Déjà 9 bateaux nous ont confirmé leur présence :
1 . F61 – ARISTA
2 . F70 – CALISTO
3 . FRA 202 – BARATAPAS
4 . F63 – BAHIA
5 . FRA 209 – BIGARO IV
6 . F84 – JABADAO
7 . F46 – CHIMENE
8 . F92 – COCO-TAHI
9 . F56 – LAZOR
10 . VOUS ?!

Et certains hésitent encore :

F94 – SATANAS
F54 – PARDOUN MUD
FRA 204 – BERLINGO
F55 – WINDWARD…

Fidèles à nous même nous ferons notre maximum pour vous aider que ce soit pour les équipiers, la logistique et l’ambiance !

Avis de course et inscription en ligne

 

Publié par Paul VANDAME

Excellentissime National!

Les prévisions de participations étaient très favorables cette année. Depuis plusieurs semaines déjà, les membres du bureau du Club M7.50 travaillaient dur pour recenser les participants à l’épreuve phare de la saison. Ils devaient être 15, puis 20 bateaux à participer. Après quelques coups de fil, les intentions sont même montées jusqu’à 26, mais les derniers jours ont eu raison des plus optimistes et c’est finalement 23 bateaux qui se sont retrouvés à la Trinité-sur-Mer le weekend dernier pour disputer ce National 2016 qui restera bien longtemps dans les mémoires.

Par où commencer pour vous parler de ce National, si ce n’est en vous disant qu’il fut tout simplement excellentissime? La participation tout d’abord qui reflète le dynamise exceptionnel de la classe. L’an dernier, 14 équipages s’étaient retrouvés en Baie de Quiberon. Cette année, le Bono en comptait déjà 2 de plus et le National 9 de plus pour atteindre les 23 participants. Cela faisait très longtemps que nous n’avions pas réuni autant d’adeptes de la série pour un spectacle incroyable sur l’eau mais aussi pour de grands moments à terre.

L’est de la France était très bien représenté cette année puisque pas moins de 5 équipages ont fait le déplacement pour porter haut les couleurs de la Moselle. Les « gars de l’est » se sont d’ailleurs déplacés en convoi, histoire de bien faire comprendre aux bretons ou assimilés bretons qu’il n’y a pas qu’en mer qu’on sait naviguer. Le club des supporter et tout particulièrement des épouses supportrices était également du voyage pour galvaniser les troupes.

NATIONAL 2016 - (22)

Et c’est justement ce qui marque le plus cette édition 2016. Le programme imaginé depuis plusieurs mois déjà avait pour ambition de faire de ce rendez-vous, un moment convivial et familial. Les conditions météo estivales s’y prêtent d’ailleurs très bien car le vent a bien souvent l’habitude de faire la grasse matinée pour se lever progressivement à mi journée et réserver de très belles après midi dédiées à la régate. Qu’à cela ne tienne, profitons donc du matin pour être en famille, pour flâner, pour récupérer de la soirée de la veille, donnons nous rendez-vous le midi pour partager 40 kg de langoustines sur les pontons et amusons nous sur l’eau entre 14h00 et 18h30 pour que le spectacle soit complet.

Et le spectacle fut complet. 8 manches courues dans toutes les conditions de vent. De 25 nœuds le jeudi à 5 petits nœuds le samedi, chacun a pu exprimer ses talents de fin barreur, fin régleur ou fin tacticien pour déjouer les pièges de la baie de Quiberon.

Alors au jeux des classements, il fallait savoir compter. Sur 8 manches courues, nous avons compté 6 vainqueurs différents. Les cartes étant redistribuées à chaque manche, les rebondissements ont été nombreux et il a fallu attendre la dernière manche menée par Laz’Or avec une avance insolente jusqu’à ce que Come Back ne revienne dans la partie à la faveur d’une erreur du premier et reprenne l’avantage pour quelques petits mètres, réduisant à néant les espoirs de victoire au classement général de Baratapas pourtant à égalité de point. Qu’il porte bien son nom ce Come Back de Luc LAJOYE!

NATIONAL 2016 - (23)

En embuscade à l’issue de 2 jours de course, le FRA 201, tout premier M7.50 de la nouvelle version du bateau terminait son échauffement. Luc LAJOYE ayant été obligé de laisser la barre le dernier jour, c’est avec un équipage nouveau dans la série que l’ultime combat allait avoir lieu. A la barre, c’est Gérard, au milieu, c’est Véronique, et à l’avant et à la tactique, c’est Marion. Leur dénominateur commun, leur nom de famille. Le trio AUMONT a frappé fort pour sa première participation. 2 manches courues et 2 manches remportées… permettant ainsi de revenir à égalité de point avec Baratapas et d’empocher la victoire ua général à la faveur du nombre de premières places remportées. La Baratapas team attend maintenant la revanche. « Gérard, il va falloir revenir jouer avec nous très rapidement!« 

NATIONAL 2016 - (21)

Au delà de ce dernier jour, la tête de la course a été très animée. Les écarts très serrés avec un Bahia redoutable, la vitesse incroyable et la régularité de Pardoun Mud, l’esprit corsaire et l’envie de l’emporter de Coco Tahi, un Windward toujours aussi brillant, Jester de plus en plus dangereux et bien évidement, notre fidèle amis Gilles BRETECHE entre FRA 209 et FRA 205, autant de concurrents redoutables ont ainsi animé ce National 2016.

En marge des épreuves qui se sont déroulées sur le plan d’eau, les festivités ont également eu lieu à terre. Guy PRONIER, président du Club M7.50 a reçu une bonne partie de la flotte le jeudi soir autour d’un barbecue salade pour une soirée « Rouge » – sa couleur fétiche.

Vendredi matin, tous les équipages se sont retrouvés sur les pontons avant de partir en mer pour déguster langoustines, fromage et vins au grand étonnement des badauds qui se promenaient sur le Môle Caradec.

NATIONAL 2016 - (34)

Samedi soir, le National s’est clôturé chez Jean-Paul PECHE et Servane qui ont reçus plus de 65 personnes chez eux pour une soirée de clôture et une remise des prix superbement orchestrées. Barbecue, gâteaux maison, et remise des prix richement dotée, tous les ingrédients étaient réunis pour passer une soirée d’exception.

NATIONAL 2016 - (37)Nous remercions encore une fois toutes les personnes qui ont permis à ce National d’être la grande fête qu’il a été. Nous remercions également la SNT qui nous a donné les moyens techniques et la précision de son organisation pour que ce National soit une grande réussite. Nous remercions tous les nouveaux venus de la série et ceux que nous n’avions pas vus depuis quelques temps et nous espérons vous revoir très bientôt.

Un nouveau challenge en perspective
Nous nous sommes fixé un très beau challenge pour l’année prochaine. En 2017, nous fêterons les 30 ans du Monotype 7.50m. A cette occasion, nous avons pour NATIONAL 2016 - (38)ambition de réunir au moins 30 bateaux sur le plan d’eau. Le record historique de la série est à 29 participants sur un championnat. L’occasion est trop belle pour ne pas y arriver. A vos agendas et réservez déjà votre weekend du 14 juillet 2017. La fête sera grande!

Nous vous souhaitons un excellent été à tous avec de belles navigations et de bons moments en famille. Notre prochain rendez-vous est à Lorient pour l’Atlantique Télégramme du 23 au 25 septembre. Excellentes vacances à tous et à très bientôt.

Pos. N° VOILE BATEAU Prénom NOM Pts
1 FRA 201 COME BACK Luc LAJOYE 24
2 FRA 202 BARATAPAS Jean-Denis BARGIBANT 24
3 FRA 63 BAHIA Erwan GOURDON 28
4 FRA 54 PARDOUN MUD Guillaume SANNIE 34
5 FRA 55 WINDWARD Patrick-Jacques GUIRAUD 36
6 FRA 92 COCO TAHI Guy PRONIER 52
7 FRA 82 JESTER Jérôme DAUSSE 52
8 FRA 46 CHIMENE Thierry MELOT 61
9 FRA 205 BERLINGO Jean-Paul PECHE 70
10 FRA 84 JABADAO Paul-Stéphane MANIER 71
11 FRA 56 LAZ’OR Claude BLAIZE 72
12 FRA 91 MAGIC Pascal CARMIER 72
13 FRA 61 ARISTA Christian VERNET 76
14 FRA 23 JOCKER Eric DE HEDOUVILLE 96
15 FRA 95 MYRTILLE Yann POUHAER 98
16 FRA 94 SATANAS Alain ALBERTUS 98
17 FRA 209 BIGARO IV Pierre ESCALAS 104
18 FRA 70 CALLISTO Jean-Marc FURY 105
19 FRA 43 DE LUX II Joël PAMART 111
20 FRA 72 DAVAI Gilles BOUTRON 120
21 FRA 67 VICTORIA Pierre DE BAILLIENCOURT 132
22 FRA 97 TOUTATIS Louis-Philippe LEMONNIER 134
23 FRA 18 MISS ALIZEE Alain POUPAERT 166

Guy, Paul et Jean-Denis

Beau Bono

Cette année, l’histoire a commencé un 16 juin par l’arrivée des premiers bateaux sur le terre plein du petit port du Bono. Et il était bien nécessaire d’anticiper un peu pour laisser les 16 inscrits à cette régate un peu particulière arriver, mâter, gruter sur le petit port, niché dans les méandres de la rivière d’Auray.

Bono 2016 - (21)

En effet, pas moins de 16 équipages avaient fait le déplacement depuis les 4 coins de France pour venir disputer l’une des plus belles épreuves du circuit M7.50, les plus éloignés venant de Lille, de Metz, et même d’Aix en Provence.

Comme chaque année, les pique-niques et soirées animées ont rythmé ce weekend, histoire de ramener un peu de lumière à ce ciel qui en manquait cruellement.

Bono 2016 1

Mais pour vaincre les courants du Golfe, ce n’est pas de soleil dont les équipages avaient besoin, mais juste d’un peu de vent. Et de ce point de vue, l’organisation avait fait les choses en grand. Une petite brise juste suffisante pour étaler le forts courants d’Hent Tenn et ne laisser passer qu’un bateau à la fois dans l’étroit chemin qui les libérait vers la marque suivante. L’étrave un peu trop à droite et le bateau recule, l’étrave un peu trop à gauche, et ce sont les cailloux qui vous accueillent à bras ouverts. Seuls quelques petits mètres carrés pour virer et tenter de reprendre l’avantage sur les concurrents qui ne lâchent rien… « tribord!!!! », « de l’eau!!!! » A la fin, tout le monde finit par passer sans heurt mais avec quelques belles frayeurs pour les « petits nouveaux ».

Bono 2016 - (20)

Car pour certains, cette 29e édition du Bono était une première. Quatre nouveaux équipages sont venus rejoindre la série pour l’occasion. Ils ont ainsi pu découvrir les joies et peines des navigations dans le Golfe. Les peines car le classement est bien souvent une punition pour celui qui n’a pas choisi le bon côté du plan d’eau. On a beau être rapide, la vitesse ne suffit pas. La tactique et une bonne vision du plan d’eau sont les ingrédients indispensables pour décrocher une bonne place au classement. Et malheur à celui qui s’écartera de la route. Les premiers seront les derniers… et cette année encore, les premiers ont eu l’occasion de vérifier que tant que la ligne d’arrivée n’est pas franchie, rien n’est gagné. Des joies également car lorsque la partition est parfaitement exécutée, la victoire est jolie et même jubilatoire. Entre joie et déception, entre rage de vaincre et lâcher prise, le Bono reste une épreuve unique pour nos heureux propriétaires de M7.50. On en ressort toujours rempli d’une immense émotion.

Sur le plan de la compétition, nos 16 concurrents se sont battus becs et ongles pour défendre leur place. Cette année encore, Gilles Bretéché a réalisé la meilleure combinaison, se jouant des molles et allant chercher les contre courants pour damer le pion à la famille Castel, réunissant 3 générations pour l’occasion. L’histoire retiendra d’ailleurs que les frères Castel ne sont pas frères, mais bien père, fils et petit-fils. La troisième place a été remportée de main de maître par Erwan Gourdon, un habitué des lieux. Notre ami Christian Vernet, de plus en plus fort chaque année semble prendre ses aises dans ce format de compétition et s’empare quant-à lui de la 4e place.

Bono 2016 3

Du côté des nouveaux, nous noterons le très beau bateau de Claude Blaize, tout fraîchement sorti du chantier pour l’occasion, dans une livrée noire et or magnifique. Le FRA 94, rebaptisé Satanas d’Alain Albertus retrouvait des eaux connues après 3 années passées entre les mains de Paul Vandame. 2016 marque également l’arrivée de Franck de Fommervault sur Arbaradoz ainsi que Louis-Philippe Lemonnier sur Toutatis, un habitué du coin. Nous leur souhaitons la bienvenue dans la série et espérons les revoir tous les quatre au National.

Cette édition a également été marquée par une flotte et des équipages bien agités. Entre soirée à thème le vendredi soir, manifestation (bien dans l’ère du temps) contre les « cadences infernales » et revendiquant même une pause apéro entre chaque manche, nous pouvons dire que la bonne humeur et la convivialité  qui font la réputation de la série ont encore une fois été au rendez-vous.

Bono 2016 - (27)

Au classement général, nous noterons un record historique battu par Louis-Philippe Lemonnier avec 109 points au général! C’est un véritable exploit de constance qui n’empêchera pas notre cher Louis-Philippe de rempiler pour une prochaine régate. Bravo pour ta bonne humeur même quand les courants ne sont pas favorables.

N° Voile nom du bateau skipper
1 FRA 70 CALLISTO BRETECHE
2 FRA 81 GALATEE CASTEL
3 FRA 63 BAHIA GOURDON
4 FRA 61 ARISTA VERNET
5 FRA 91 MAGIC CARMIER
6 FRA 92 COCO TAHI PRONIER
7 FRA 54 PARDOUN MUD SANNIER
8 FRA 202 BARATAPAS BARGIBANT
9 FRA 201 COME BACK LAJOYE
10 FRA 56 LAZ’OR BLAISE
11 FRA 84 JABADAO MANIER
12 FRA 46 CHIMENE MELOT
13 FRA 37 ARBARADOZ DE FOMMEVAULT
14 FRA 95 MYRTILLE POUHAER
15 FRA 94 SATANAS ALBERTUS
16 FRA 96 TOUTATIS LEMONNIER

Pour terminer, nous souhaitons féliciter tous les équipages pour ce beau weekend passé ensemble. Nous remercions également la SNLB et son incomparable Vice-Président Yves Marzin pour leur accueil toujours aussi chaleureux et leur capacité à s’adapter lorsque l’organisation le demande. Nous attendons avec impatience le rendez-vous de l’année prochaine pour fêter les 30 ans de la première mise à l’eau du bateau sous l’ancienne grue du Bono.

La prochaine épreuve se teindra du 14 au 17 juillet prochain à la Trinité sur Mer. Plus de 20 équipages sont attendus pour une grande fête en baie de Quiberon. Il est encore temps de vous inscrire. Alors rejoignez-nous.

Publié par Jean-Denis BARGIBANT

Les photos du GPEN sont en ligne !

Cette année encore nous avons été gâtés lors du GPEN avec quelques superbes photos prises sur le plan d’eau pendant les régates. Pierrick Contin, habitué de l’épreuve et Pascale Menguy Guittonneau nous ont encore offert de superbes clichés que vous pourrez retouver sur leur page facebook respectives.

En attendant, nous vous avons fait un petit résumé de ces 3 jours de régate en image. Suivez le guide en cliquant ici.

Publié par Jean-Denis BARGIBANT