Le Bono 2012 – Et de trois!

Grandiose Bono ! Je crois que si j’avais à écrire un petit mot sur l’édition 2012 des régates du Bono, c’est comme cela que je commencerai. Grandiose par son organisation et sa convivialité, Grandiose par son cadre, Grandiose par sa météo variée, Grandiose par ses courants même si parfois, ce sont eux qui vous  jouent des tours. Bref, une édition 2012 encore une fois à la hauteur de sa réputation : le Bono reste avant tout le « Rallye des courants du Golfe ».

Tout a commencé le vendredi 21 septembre. Un peu plus tard que les autres années, une fois n’est pas coutume, mais la météo peu favorable de juin nous ayant obligé à reporter l’épreuve, c’est la belle arrière-saison qui nous a ouvert ses bras cette année. On aurait pu retenir de ce Bono qu’il serait pluvieux et venté… il n’en n’a rien été. Enfin, presque rien. Juste de quoi rincer les coques lors de la mise à l’eau et pendant la première manche, puis c’est un temps sec que nous avons retrouvé.

Et du côté du vent, nous avons bénéficié d’un équilibre subtile autorisant des parcours à contre-courant, mais suffisamment subtile pour fermer un certain nombre de portes aux amateurs d’options hasardeuses. Et à ce petit jeu-là, on peut dire que personne n’a été épargné. Heureusement, dans le Golfe, l’adage est encore plus justifié qu’ailleurs : « tant que la ligne n’est pas franchie, rien n’est acquis » (surtout quand on prend le temps d’observer les étoiles de mer entre Hent Tenn et La Jument)

Sur le plan purement sportif, pour la troisième fois de la saison, et pour la troisième année consécutive, BAHIA s’impose de fort belle manière avec beaucoup de régularité. Il faut dire qu’Erwann GOURDON, le local de l’étape commence à avoir une réputation à tenir ! Juste derrière, en deuxième position, Guy PRONIER sur COCO TAHI signe un superbe retour dans la série. Après une petite mise en jambe lors du National et quelques manches de « réglage », la machine a démarré, poussé par son superbe spi rose. En troisième position, nous retrouvons notre cher Président, Luc LAJOYE sur ALBATROS, qui a, cette année, l’extrême délicatesse de ne pas truster les podiums. Merci Luc ! La quatrième place a été remportée de fort belle manière par Yann POUHAER sur MYRTILLE en s’offrant même le luxe de gagner une manche lors de la deuxième journée. A la cinquième place, nous retrouvons PARDOUN MUD barré par Jean-Denis BARGIBANT et à un tout petit point derrière, Christian VERNET sur ARISTA occupe la sixième place.

Rien que pour le plaisir des yeux, d’ici quelques jours, vous pourrez retrouver en ligne l’ensemble des photos prises par François BERLAND. En attendant, je vous donne rendez-vous au SNO les 13 et 14 octobre pour clôturer cette belle saison.

En guise de conclusion, toute la Class 7.5 se joint à moi pour remercier une nouvelle fois l’ensemble des bénévoles de la SNLB et nous vous disons à l’année prochaine, très probablement les 14, 15 et 16 juin 2013.

RGS ID Bateau Skipper P RET P TOT C.1 C.2 C.3 C.4 C.5 C.6
1 63 BAHIA E. GOURDON 9,00 15,00 (6) 2 2 1 2 2
2 92 COCO TAHI G. PRONIER 11,00 17,00 1 3 5 (6) 1 1
3 94 ALBATROS L. LAJOYE 13,00 17,00 3 1 3 (4) 3 3
4 95 MYRTILLE Y. POUHAER 17,00 22,00 4 4 1 (5) 4 4
5 54 PARDOUN MUD JD. BARGIBANT 21,00 27,00 5 5 4 2 (6) 5
6 61 ARISTA C. VERNET 22,00 28,00 2 (6) 6 3 5 6

Share This: