Archives de catégorie : Uncategorized

Sondage : présence à l’AG du samedi 14 décembre (Paris)

L’AG de fin d’année approchant, nous avons réservé, comme l’an dernier, à la cave à vin les Domaines qui montent, au 75, rue Réaumur (métro Réaumur-Sébastopol, 2e arrondissement de Paris) le samedi 14 décembre à partir de 20 h pour tenir la séance.

Nous avons besoin de savoir combien de personnes seront présentes, aussi, merci de bien vouloir remplir le sondage suivant si vous comptez être présent :

>>> lien <<<

Pour rappel, le vote à l’AG n’est possible que si vous êtes à jour dans vos cotisations, de même que la participation au classement général des barreurs 2019. Il n’est pas trop tard pour verser votre cotisation !

Enfin, nous recherchons des motivés pour rejoindre le bureau l’an prochain. Bonnes volontés, faites-vous connaître !

Compte-rendu de la régate de clôture [Par Marie Jourdas]

Ils étaient 10 équipages, de M7.50 accompagnés de Soling, Star et J22, à naviguer comme chaque année sur la Seine, en face du mythique Cercle de la Voile de Paris. Deux belles journées de courses, très ensoleillée pour la première journée avec un vent Sud-ouest, Ouest, et plus fraîche le deuxième jour, avec un vent d’Est, Nord – est, ont permis au Comité de Course d’envoyer 12 manches. C’était un superbe spectacle.

C’est l’équipage de Patrik-Jacques Guiraud, Bertrand Daniels et Guillaume Sannié qui gagne le Trophée d’automne en remportant 5 courses sur les 12 fortement disputées !

Nous remercions tous les participants pour avoir défendu les couleurs de leur club.

Nous nous sommes donnés rendrez-vous l’année prochaine, en fin du mois d’avril, pour que toute la flotte de M7.50 de France vienne nombreuse au CVP disputer le Trophée de Paris.

Trophée d’automne au CVP : La der de l’année 2019

Bonjour à tous,

La coupe des Châtaignes, sur l’Erdre, n’a pas pu être courue… mais l’année n’est pas finie !

En effet, en miroir à la régate d’ouverture — où nous avions commencé l’année par des rafales à quarante nœuds sur la Seine ! —, nous organisons, cette année encore, la coupe de clôture de la saison sur la Seine, au CVP, les 9 et 10 novembre 2019 !

Alors, que diriez-vous de venir terminer l’année en beauté avec quelques manches entre les saules, les péniches et les fusées Ariane, et un réveil le dimanche dans votre cabine avec vue sur les contreforts du Vexin ?

Nous espérons vous retrouver nombreux aux Mureaux pour ce trophée d’automne, qui sera donc le dernier à compter pour le classement des barreurs de l’année 2019 !

Avis de course — coupe des Châtaignes — 26 et 27 octobre au SNO (Erdre)

Bonjour à tous,

Nous avons très récemment annoncé, à tort, que la coupe des Châtaignes prévue ce weekend (26 et 27 octobre au SNO, Nantes) était annulée pour des raisons météorologiques.

Il s’agit d’une erreur qui nous est imputable. La course est maintenue dans les conditions prévues. L’avis de course est disponible sur le site du SNO en cliquant ici. Vous pouvez également accéder aux IC ici.

Le premier départ est donc prévu samedi 26 octobre à 14 h.

Nous vous présentons toutes nos excuses pour cette erreur de notre part, dont nous espérons qu’elle n’aura pas affecté la motivation des concurrents !

Calendrier prévisionnel 2020 et Assemblée Générale.

Chers tous,

La saison n’est pas tout à fait terminée et il est déjà grand temps de nous tourner vers la suivante !

Nous vous proposons de nous retrouver à Paris pour notre Assemblée Générale le deuxième week-end du Salon Nautique, le samedi 14 décembre au soir. Bilan de l’année écoulée, renouvellement du Bureau, présentation du calendrier 2020 seront les points principaux abordés lors de cette AG.

Le CVP les 25 et 26 avril
Le Crouesty les 30, 31 mai et 1er juin
Le Bono les 19, 20 et 21 juin
Le National les 11, 12 et 13 juillet ( que ce soit à La Trinité ou à Lorient )
Le Festival de l’Ile aux Moines du 13 au 16 août
Coupe de la Mirabelle 26 et 27 septembre
Le SNO 24 et 25 octobre
Le CVP en clôture les 7 et 8 novembre

On pourra y ajouter quelques courses non inscrites dans le programme officiel comme le Bol d’Or et le GPEN.

Reste un point important à régler: le choix du club pour notre « National » début juillet. Nous attendons une réponse du CNL à ce sujet.

N’hésitez pas à nous écrire pour confirmer votre présence ou non à notre AG, et commenter le calendrier prévisionnel si vous avez des remarques à ce sujet.

Bien à vous,

Votre dévoué Président.

Rappel Mirabelle

Salut les amis,

A ce jour, pas d’inscription de la part des 750 extérieurs à ceux de METZ.

Pouvez-vous relancer vos troupes SVP, et joindre ce lien pour les inscriptions, car la date limite pour commander les repas est mercredi prochain !!!

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScrgGtdb86H5p94D9dUWHNu2Lm-9txZOEHbCaYjRyooRClumQ/viewform?usp=sf_link

A bientôt

Coupe de la Mirabelle

Grand cru 2019 pour la Coupe de la Mirabelle à Metz-Olgy…

Bienvenue à Olgy-Beach pour le prochain grand rendez-vous de la série !

Après le lancement particulièrement réussi de la première édition en 2018, avec la participation de 9 bateaux, nous espérons pérenniser ce succès cette année avec pour objectif douze M750.

Le plan d’eau est technique et le vent sait parfaitement mettre les nerfs des tacticiens à vifs. Espérons que quelques amis bretons auront le courage de venir se confronter aux marins d’eau douce Mosellans… Et même si quelques «fines» barres de la série ont déjà annoncé leur participation, nous comptons tout particulièrement sur l’engagement de nos amis Parisiens pour qui notre plan d’eau est à peine à plus de 3 heures de route ! Notre Président propose éventuellement de stocker vos bateaux au CVP renseignements pris auprès de la Direction du Cercle pour ceux qui voudraient faire le voyage en deux fois.

Pour motiver les derniers indécis, sachez que les frais d’inscription et le grutage seront gratuits ! Toute l’équipe est déjà sur le pont pour vous concocter une super soirée le samedi.

Cette année encore, la mirabelle coulera à flot et il se murmure même sur les pontons, que le cru est exceptionnel. Aurez-vous la même résistance à ce breuvage local qu’Alain POUPAERT ?

Pour le vérifier, nous vous attendons les 28 et 29 septembre prochain au Cercle de yachting à Voile de Moselle.

L’accueil des participants peut avoir lieu dès le vendredi après-midi.

On vous attend !

CR National 2019

Le compte-rendu vous est cette année offert par Mathieu Pouillaude fils d’Eric (Groquik) embarqué pour le National avec Stéphane Manier sur Jabadao.

« Pourquoi ké veut pas rentrer dans l’crochet c’te conne ? À jouer les équilibristes sur ce pont avec ce machin qu’il faut mettre sur l’écoute de spi je vais finir par me casser la gueule.

  • Tiens ton tangon par le milieu d’une main et de l’autre enfile l’écoute.

Heureusement que Martin est là pour m’aider. Parait qu’il est moniteur aux Glénans, sur la base de l’ile d’Ars. En tout cas c’est un menhir ce mec. Calme, pas un mot, debout à tirer sur son spi comme si c’était la laisse d’un chien. L’a qu’à filer doux le spi ! Ça claque, ça booste !

  • Faudrait peut-être affaler et aller sur la ligne de départ !

Stéphane est là pour nous rappeler à la réalité : on est en régate ! Ça se rentre comment ce machin ? Bon, bref, c’est fait. Mais c’est qu’on est loin ! En s’entrainant on a oublié de rester près du bateau comité ! Oh là là ! Ils sont tous loin. On passe la ligne. Stéphane annonce :

  • 4’ de retard ! Si on évite la cuillère de bois on aura de la chance !

Du coup tout le monde se tait. Même pas besoin de regarder s’il y a des tribords. La brise est jolie. Ça monte peu à peu. On se rapproche des derniers. Super on en dépasse un puis deux. Merde c’est Papa ! Il va être furax. J’ai pas intérêt à la ramener ce soir au camping. On échoue dans le tableau arrière d’un troisième. Tant pis.

Pas le temps de souffler. Le vent monte encore un peu. On repart. Je ne sais pas comment on fait mais on est deuxième à la bouée au vent. Martin est toujours aussi calme. Peu de mots, un sourire à peine esquissé. Et une écoute de spi qu’il maîtrise comme la longe d’un cheval rétif ! Un menhir j’vous dit ! Le plus incroyable c’est qu’on reste à notre place. Stéphane a l’air ravi. Les cadors de la série sont derrière. Devant c’est Laurent, celui qui a maté l’orage du lac Léman avec Papa et Sylvie. Son équipier c’est Guy, l’ancien président de l’asso qui nous reçoit ce soir dans sa maison.

  • C’était une manche pour les gros nous dit Guy en arrivant sur le ponton.

C’est vrai qu’ils sont enrobés les bébés. Et Stéphane aussi est plutôt rondouillard. Demain on annonce du petit temps. On verra. En tout cas c’est sacrément serré ! Les 4 premiers se tiennent en 2 points. Devant c’est encore Jean-Denis, celui qui a gagné « Le Crouesty » par KO. Paulo, son équipier, a annoncé qu’il allait se marier. Du coup les copains lui ont offert une tenue de Superman qu’il a dû enfiler sur le ponton ! J’ai pas bien compris l’allusion. Superman serait un symbole érotique ? Il faudra qu’on m’explique ! En tout cas il a bien marché la première journée mais Erwan, Gilles et les gros sont revenus lors de la deuxième. À leur place je serais à cran ! Mais tout le monde discute gentiment, comme des gentlemen navigateurs, autour d’un gobelet en plastique rempli de bière.

  • C’est le seul pot offert par la SNT remarque Loïc. Et c’est à partager avec les voiliers classiques. Et les droits d’inscription sont les plus élevés de la saison. On ne peut pas dire qu’ils se soient défoncés pour nous recevoir.

Pas grave ! Tout le monde ou presque se retrouve le soir même près de la rivière de Crach, là où Guy a sa chaumière. C’est la fête, c’est sympa. Merci Guy !

Dernier jour et petite brise. Assez quand-même pour se tirer la bourre. On se débrouille. Je commence à comprendre et à m’habituer aux manœuvres. C’est pas si compliqué. On est dans le coup. Tiens c’est un nouveau qui gagne la manche. Mathieu Coville. Thierry Melot en a gagné une autre. Et pourtant aucun de ces deux-là ne seront sur le podium. Visiblement c’est très serré ! Le deuxième de cette manche de temps léger c’est… les gros ! Du coup ils prennent la tête du classement général. Comme quoi le poids n’empêche pas le talent. On s’attendait à une autre manche (la 7°) mais le jury en avait sans doute marre. Ah non, il fallait qu’ils soient à l’heure pour la remise des prix des Voiles Classiques. Loïc est furax. Ils nous ont fait plier les gaules aussi sec, c’est à dire sans même un gobelet de bière. Pas une raison pour perdre notre bonne humeur. On est allé fêter la victoire de Laurent Beaurin chez Christian Vernet qui a une superbe propriété cachée dans la forêt à 40km de là. Ça fait plaisir que Laurent, qui est la gentillesse même et Guy qui nous accueille et nous grute royalement gagnent. L’année prochaine, je ne sais pas si je serai là. Le National aura peut-être lieu ailleurs. Il n’y avait que 15 bateaux d’inscrits cette année. Il parait que le calendrier a joué en défaveur de la série. Papa et ses copains du bureau y réfléchissent. J’espère en tout cas qu’il fera aussi beau qu’à La Trinité. Salut à tous. « 

Mathieu Pouillaude (avec la complicité de Stéphane MANIER)