Tous les articles par Club Monotype 7.50 et M750

Retrouvez nous également sur http://www.facebook.fr/clubM750

Clôture au CVP – 14 & 15 novembre

Et voilà que la saison de régates touche à sa fin. Les arbres ont largement entamé leur mue hivernale et les températures estivales commencent désormais à faire partie de nos souvenirs. Nous avons encore pu profiter des très belles conditions lors de notre dernier rendez-vous sur l’Erdre au tout début du mois. Espérons qu’il en soit de même pour clôturer cette très belle saison au CVP, là où tout a commencé en avril dernier.

A vos agendas donc pour réserver le weekend du 14 et 15 novembre et venir profiter de la dernière régate du calendrier sur la Seine à l’occasion du Trophée d’automne.

2015 - CVP - 036

Sont déjà attendus pour ce rendez-vous parisien:

FRA 14 – Patrick WALHAIN
FRA 54 – Gaëtan TOUZE
FRA 55 – Patrick-Jacques GUIRAUD
FRA 70 – Gilles BRETECHE
FRA 92 – Guy PRONIER

Pour tous les autres qui se demandent encore s’ils vont participer: profitez-en pendant qu’il fait beau, et…

SORTEZ VOTRE BATEAU DU HANGAR !

… vous aurez tout le temps d’hiberner cet hiver.

Nous vous attendons donc au CVP. Venez nombreux!

Publié par Jean-Denis BARGIBANT

 

 

Share This:

L’Erdre au fil du soleil

SNO 02Deux jours de grand beau temps et de vent « installé » pour notre régate annuelle sur l’Erdre à l’occasion de la Coupe des Châtaignes.

En cette saison, les châtaignes nous tombent des arbres nombreuses et comestibles pour les amateurs mais sur l’eau elles fusent avec une grâce ailée et policée au passage des bouées et d’un goulet facétieux qui mettent le système nerveux des marins d’eau salée dans un état proche de l’abattement.

Tous les mystères d’un plan d’eau intérieur, qu’année après année les non natifs rêvent de percer, avec l’espoir que cette fois enfin ils toucheront au Sésame !

Caramba, encore raté !  Sur les dix vaillants équipages, les 7 « merriens » ont encore bu le calice d’eau douce jusqu’à la lie.

Erwan, notre champion national en titre pensait pourtant tenir le bon tempo au cours d’une première manche menée tambour battant, mais à deux révolins de la ligne, il dut abdiquer à portée du coup de canon libérateur…

SNO 01

Ne pas croire cependant que la régate se joue à la roulette Russe, auquel cas nous aurions trouvé autant de vainqueurs que de manches courues (7). Mais puisque toujours les même s’en sont sortis, force est d’admettre qu’il y a de la logique dans le rébus de vents et de dévents.

Au classement général, les trois premières places furent donc trustées par les pratiques de la régate en plans d’eau fermés. Les frères Castel (3eme) redoutables régatiers et familiers des lieux, Patrick-Jaques Guiraud (2eme) limeur de Seine un plan d’eau très cousin (péniches en sus), et puisqu’il faut un vainqueur, la famille Bretéché / Fury … qui démontre qu’après 50 ans de pratique des lieux (pour le plus ancien), les fondamentaux sont assimilés et les aléas globalement maîtrisés.

Cela ne veut pas dire qu’il faudra aux autres 50 ans pour les battre, puisque, l’âge avançant, les vainqueurs du jour finiront sans doute par perdre la baraka … un jour viendra où Jean-Marc ne saura plus monter au capelage à la volée pour récupérer une drisse de spi évadée, sans perdre une place et enchaîner toutes les manœuvres à lui tout seul ; où Sylvie, prise de torticolis chroniques réclamera de voir les concurrents par l’avant plutôt que par l’arrière, que Gilles sera moins sur les nerfs et la barre moins précise. Équipages « merriens » ne désespérez pas et continuez à venir au SNO une fois l’an pour tester vos progrès et attendre le faux pas des prétentieux d’eau douce !

N’oublions pas les à cotés que les animateurs de l’association peaufinent pour le plus grand plaisir de tous. Une baby sitter pour les enfants de Felisa, qui a pu naviguer sur le nouveau bateau de son Jean-Denis ; un fut de bonne bière du Nord en libre service des assoiffés et partagé avec tous les équipages des séries navigantes ; un dîner Espagnol chaleureux initié par « président Pronier » ; les coups de mains des uns et des autres qui rendent la vie plus agréable et l’ambiance épatante de notre série …

Prochain rendez-vous au CVP mi novembre pour clôturer cette saison riche en événements
avec l’arrivée de la nouvelle version du M 7.50 et sa prochaine exposition au salon nautique de Paris sous les couleurs du chantier BG Race.

Publié par Gilles Bretéché

Share This:

La coupe des châtaignes est en vue

SNO 1Notre prochain rendez-vous au calendrier officiel se tiendra dans moins de 2 semaines au SNO. Comme tous les ans, nous serons heureux de vous retrouver sur l’Erdre dans un environnement particulièrement privilégié.

Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes et nous avons la confirmation des bateaux suivants:

FRA 42 Jean-Yves ROUXEL
FRA 63 BAHIA Erwan GOURDON
FRA 70 CALLISTO Gilles BRETECHE
FRA 81 GALATEE Pierre-Antoine CASTEL
FRA 92 COCO TAHI Guy PRONIER
FRA 201 COME BACK Luc LAJOYE
FRA 202 BARATAPAS Jean-Denis BARGIBANT

Sont également attendus mais en attente de confirmation pour ce rendez-vous d’automne:

FRA 35 ALCATORDA Jacques LEBLAIS
FRA 54 PARDOUN MUD Gaëtan TOUZE
FRA 55 WINDWARD Patrick-Jacques GUIRAUD
FRA 61 ARISTA Christian VERNET
FRA 72 DAVAI Gilles BOUTRON
FRA 84 JABADAO Paul-Stéphane MANIER
FRA 99 COYOTE Jérôme LEDOYEN

En parallèle des festivités sur l’eau, un dîner “Retrouvailles” se tiendra pour ceux qui le souhaitent le vendredi soir. Et le samedi soir, un repas de flotte aura lieu au SNO. Nous vous attendons nombreux. Merci de bien vouloir confirmer votre participation auprès de Guy PRONIER: pronier.guy@orange.fr

Pour vous loger, 2 solutions à proximité du SNO:

A noter aussi que nous vous proposons un service de babysitting pour les plus jeunes (Loïc, 4 ans et Olivia, 6 ans ont déjà réservé leur place).

Enfin, petit message personnel pour Christian: le fond de l’Erdre est plutôt vaseux. Du coup, il y a moins de risque pour la quille du bateau. Pour Paulo, pas de soucis non plus: avec un peu de chance, tu auras pied!

Nous vous attendons nombreux pour cette Coupe de Châtaignes 2015.

Publié par Guy PRONIER & Jean-Denis BARGIBANT

Share This:

Sous le soleil de Lorient

C’est sous un soleil radieux et dans des conditions de rêve que 6 concurrents se sont affrontés à l’occasion de l’Atlantique Télégramme qui se tenait à Lorient le weekend dernier.

3 jours de régates, 6 manches dont 3 parcours construits et 3 parcours côtiers, de 0 à 20 nœuds de vent. Que demander de plus pour cette première participation des Monotypes 7,50m?

TELEGRAMME 1

Organisée par le CNL, l’Atlantique Télégramme est un très beau rendez-vous d’automne. Il faut dire que nous avons été franchement gâtés par des conditions météo fabuleuses, mais aussi par une organisation parfaite. Le comité de course s’est tout particulièrement attaché à lancer des manches dans les meilleures conditions qu’il soit, avec le soucis de nous faire profiter de notre weekend. Mission accomplie de ce point de vue.

A terre, l’ambiance, et le site de la Base ont grandement participé à ce que ce weekend soit une réussite. Et pour couronner le tout, les grutages se sont déroulés avec un rythme et une efficacité d’enfer!

Le seul bémol à ce très beau weekend reste néanmoins le classement des Monotypes 7,50m en OSIRIS alors que nous avions 6 bateaux pour constituer une classe. Du coup, le calcul des points un peu complexe, dans un classement hétérogène,  ne facilite pas la lecture et la compréhension.

TELEGRAMME 2

Nous retiendrons tout de même que le bateau, dans son ancienne version ou dans sa nouvelle version a démontré une fois de plus qu’il allait vite, voire très vite. Sur 6 manches courues, les M7.50 (anciens et nouveaux) arrivent à 4 reprises devant les premiers OSIRIS en temps compensé!

Au classement Monotype, les habitués de la série ont une fois de plus montré qu’il fallait se battre pour aller les chatouiller. Et la bataille était serrée entre Bahia et Coco Tahi, à égalité de points, à égalité de premières places. Ils se départagent uniquement sur la dernière manche remportée par le talentueux Erwan GOURDON.

Derrière, Jean-Denis BARGIBANT équipé de Agathe HARLE et Sébastien MAINGUET, journaliste de Voiles & Voiliers, s’emparent de la 3ème place malgré des performances assez variables. Le nouveau M7.50 marche néanmoins très bien et a montré tout son potentiel de vitesse. Gageons que notre journaliste a été conquis par la série et le M7.50. Nous le retrouverons très certainement en juin prochain avec un équipage Voiles & Voiliers au Bono.

TELEGRAMME 3

Notre cher Thierry MELOT prend quant-à lui la 4e place suivi par Christian VERNET sur Arista et Jean-Paul PECHE qui tirait ses premiers bords sur le M7.50 de Luc LAJOYE en attendant la livraison du sien.

  1. Erwan GOURDON
  2. Guy PRONIER
  3. Jean-Denis BARGIBANT
  4. Thierry MELOT
  5. Christian VERNET
  6. Jean-Paul PECHE

Nous noterons au passage que Chritian VERNET a profité de la fin de la deuxième journée pour aller ramasser quelques huîtres sur un beau caillou en bordure de chenal. Heureusement, plus de peur que de mal pour Arista qui n’a que peut souffert malgré la violence du coup de frein.

Paul VANDAME a également profité de ce beau weekend pour nous montrer son amour pour les sports nautiques combinés. Voile et natation sont deux disciplines très complémentaires à son goût.

Prochain rendez-vous au SNO les 10 et 11 octobre prochains.

Publié par Jean-Denis BARGIBANT

Share This:

Il va y avoir du monde au Télégramme!

Nous sommes encore à plus de 20 jours de notre rendez-vous lorientais et déjà 10 bateaux sont attendus pour venir en découdre avant d’attaquer l’automne.

Ce qui est certain, c’est que les anciens n’ont qu’à bien se tenir. Ça sent le renouvellement de flotte à plein nez! Regardez plutôt la liste ci-dessous.

  • G AUMONT
  • JP PECHE
  • G TOUZE
  • C VERNET
  • E GOURDON
  • T MELOT
  • PJ GUIRAUD
  • JD BARGIBANT
  • G PRONIER
  • G BRETECHE (à confirmer)

Si quelques noms de cette liste vous sont étranger, ne soyez pas étonnés. Il va falloir rester concentré, car les nouveaux venus ont les dents longue et beaucoup d’expérience.

Gérard AUMONT, régatier de longue date et entraîneur de jeunes talents, rejoint la série pour l’occasion sur Jabadao, mis à disposition par Paul-Stéphane MANIER. Jean-Paul PECHE, bien connu à la SNT, sera quant à lui sur FRA 205, le M750 de Luc LAJOYE aux couleurs de BG RACE, en attendant la livraison de son nouveau M750. Gaëtan TOUZE revient en force après un été d’entraînement sur son nouveau FRA 54.

A 20 jours de la première manche, nous avons déjà l’assurance de pouvoir courir en monotypie avec un classement rien que pour nous.

Cette année, c’est certain, il va y avoir du spectacle!

N’oubliez pas de vite vous inscrire. Vous avez jusqu’au 10 septembre pour profiter des frais d’inscription réduits.

Publié par Jean-Denis BARGIBANT

Share This: