Archives pour l'étiquette le bono

Beau Bono

Cette année, l’histoire a commencé un 16 juin par l’arrivée des premiers bateaux sur le terre plein du petit port du Bono. Et il était bien nécessaire d’anticiper un peu pour laisser les 16 inscrits à cette régate un peu particulière arriver, mâter, gruter sur le petit port, niché dans les méandres de la rivière d’Auray.

Bono 2016 - (21)

En effet, pas moins de 16 équipages avaient fait le déplacement depuis les 4 coins de France pour venir disputer l’une des plus belles épreuves du circuit M7.50, les plus éloignés venant de Lille, de Metz, et même d’Aix en Provence.

Comme chaque année, les pique-niques et soirées animées ont rythmé ce weekend, histoire de ramener un peu de lumière à ce ciel qui en manquait cruellement.

Bono 2016 1

Mais pour vaincre les courants du Golfe, ce n’est pas de soleil dont les équipages avaient besoin, mais juste d’un peu de vent. Et de ce point de vue, l’organisation avait fait les choses en grand. Une petite brise juste suffisante pour étaler le forts courants d’Hent Tenn et ne laisser passer qu’un bateau à la fois dans l’étroit chemin qui les libérait vers la marque suivante. L’étrave un peu trop à droite et le bateau recule, l’étrave un peu trop à gauche, et ce sont les cailloux qui vous accueillent à bras ouverts. Seuls quelques petits mètres carrés pour virer et tenter de reprendre l’avantage sur les concurrents qui ne lâchent rien… « tribord!!!! », « de l’eau!!!! » A la fin, tout le monde finit par passer sans heurt mais avec quelques belles frayeurs pour les « petits nouveaux ».

Bono 2016 - (20)

Car pour certains, cette 29e édition du Bono était une première. Quatre nouveaux équipages sont venus rejoindre la série pour l’occasion. Ils ont ainsi pu découvrir les joies et peines des navigations dans le Golfe. Les peines car le classement est bien souvent une punition pour celui qui n’a pas choisi le bon côté du plan d’eau. On a beau être rapide, la vitesse ne suffit pas. La tactique et une bonne vision du plan d’eau sont les ingrédients indispensables pour décrocher une bonne place au classement. Et malheur à celui qui s’écartera de la route. Les premiers seront les derniers… et cette année encore, les premiers ont eu l’occasion de vérifier que tant que la ligne d’arrivée n’est pas franchie, rien n’est gagné. Des joies également car lorsque la partition est parfaitement exécutée, la victoire est jolie et même jubilatoire. Entre joie et déception, entre rage de vaincre et lâcher prise, le Bono reste une épreuve unique pour nos heureux propriétaires de M7.50. On en ressort toujours rempli d’une immense émotion.

Sur le plan de la compétition, nos 16 concurrents se sont battus becs et ongles pour défendre leur place. Cette année encore, Gilles Bretéché a réalisé la meilleure combinaison, se jouant des molles et allant chercher les contre courants pour damer le pion à la famille Castel, réunissant 3 générations pour l’occasion. L’histoire retiendra d’ailleurs que les frères Castel ne sont pas frères, mais bien père, fils et petit-fils. La troisième place a été remportée de main de maître par Erwan Gourdon, un habitué des lieux. Notre ami Christian Vernet, de plus en plus fort chaque année semble prendre ses aises dans ce format de compétition et s’empare quant-à lui de la 4e place.

Bono 2016 3

Du côté des nouveaux, nous noterons le très beau bateau de Claude Blaize, tout fraîchement sorti du chantier pour l’occasion, dans une livrée noire et or magnifique. Le FRA 94, rebaptisé Satanas d’Alain Albertus retrouvait des eaux connues après 3 années passées entre les mains de Paul Vandame. 2016 marque également l’arrivée de Franck de Fommervault sur Arbaradoz ainsi que Louis-Philippe Lemonnier sur Toutatis, un habitué du coin. Nous leur souhaitons la bienvenue dans la série et espérons les revoir tous les quatre au National.

Cette édition a également été marquée par une flotte et des équipages bien agités. Entre soirée à thème le vendredi soir, manifestation (bien dans l’ère du temps) contre les « cadences infernales » et revendiquant même une pause apéro entre chaque manche, nous pouvons dire que la bonne humeur et la convivialité  qui font la réputation de la série ont encore une fois été au rendez-vous.

Bono 2016 - (27)

Au classement général, nous noterons un record historique battu par Louis-Philippe Lemonnier avec 109 points au général! C’est un véritable exploit de constance qui n’empêchera pas notre cher Louis-Philippe de rempiler pour une prochaine régate. Bravo pour ta bonne humeur même quand les courants ne sont pas favorables.

N° Voile nom du bateau skipper
1 FRA 70 CALLISTO BRETECHE
2 FRA 81 GALATEE CASTEL
3 FRA 63 BAHIA GOURDON
4 FRA 61 ARISTA VERNET
5 FRA 91 MAGIC CARMIER
6 FRA 92 COCO TAHI PRONIER
7 FRA 54 PARDOUN MUD SANNIER
8 FRA 202 BARATAPAS BARGIBANT
9 FRA 201 COME BACK LAJOYE
10 FRA 56 LAZ’OR BLAISE
11 FRA 84 JABADAO MANIER
12 FRA 46 CHIMENE MELOT
13 FRA 37 ARBARADOZ DE FOMMEVAULT
14 FRA 95 MYRTILLE POUHAER
15 FRA 94 SATANAS ALBERTUS
16 FRA 96 TOUTATIS LEMONNIER

Pour terminer, nous souhaitons féliciter tous les équipages pour ce beau weekend passé ensemble. Nous remercions également la SNLB et son incomparable Vice-Président Yves Marzin pour leur accueil toujours aussi chaleureux et leur capacité à s’adapter lorsque l’organisation le demande. Nous attendons avec impatience le rendez-vous de l’année prochaine pour fêter les 30 ans de la première mise à l’eau du bateau sous l’ancienne grue du Bono.

La prochaine épreuve se teindra du 14 au 17 juillet prochain à la Trinité sur Mer. Plus de 20 équipages sont attendus pour une grande fête en baie de Quiberon. Il est encore temps de vous inscrire. Alors rejoignez-nous.

Publié par Jean-Denis BARGIBANT

Sur le Bono

29 ans de BONO et autant de plaisir.

C’est un certain dimanche d’avril 1987, que le premier Monotype 7.50 fut baptisé au Bono (déjà). Le lieu nous paraissait à la fois charmant et intime, tout à fait propice à la réunion inaugurale.

Le génial Gil Carmagnani, constructeur des outillages et du premier bateau (Galatée) officiait à la manœuvre de mise à l’eau et Dame Sylvie tenait d’une main ferme la traditionnelle bouteille de champagne qu’elle brisa sur la cadène d’étai.

Nous étions donc seuls à tirer les premiers bords sous un beau soleil venté de Nord, et le regard attendri de ceux qui avaient rendu la chose possible. Ce fut une émotion. Et elle nous est restée intacte. Vous l’avez probablement remarqué, parler de ces moments et de notre cher bateau, c’est un peu parler de nous et de toutes les amitiés liées à cette aventure …

C’est en novembre de l’année suivante (si mes souvenirs ne sont pas trop lâches) que le bon docteur Marzin, fraichement installé organisa notre première épreuve : « Rallye sur les courants du Golfe » ou quelque chose comme ça … C’était en novembre et pour de nombreuses années !

29 années de découvertes du Golfe et de ses pièges magiques, que nous étions 16 équipages intrépides à déjouer en cette année 2016 ! Un beau cru! Il faisait bien longtemps que nous n’avions été à pareille fête par le truchement des animateurs formidables de la Classe que sont Guy, Jean-Denis et Paul. Ils vous ont donné envie de venir et de revenir. Et pour paraphraser Dominique Fernandez,  « …préférer au souci d’être soi, le bonheur d’être ensemble… » Trois belles journées de navigation, une matinée de manifestation (très en vogue), un comité qui fait comme il l’entend, pas de pluie, assez de vent pour remonter le courant.

Il est vrai qu’un certain passage d’Hent Tenn fit penser à ces truites luttant au bout de leur force pour passer le barrage libérateur !  Les M 7.50 fraient au Bono !

Bono 2016 3

Coté régate, c’est toujours animé, en fonction des ascenseurs qui montent et qui démontent. Pas toujours évidents à lire, au point que partir devant ne présume jamais de l’ordre d’arrivée.  Et pour le classement, si les elfes ont favorisé Callisto, (pas toujours sans reproches) et en dépit d’un « Marzinus » farceur (animal aux grandes oreilles, cadeau d’Yves Marzin il y a deux ans),  la lutte fut rude pour départager les équipages. Je laisse à d’autres le soins de détailler les passes d’armes, mais elles furent animées !  Huit belles manches qui ont fait le plaisir des anciens comme des nouveaux venus.

Merci encore et toujours à nos organisateurs et bénévoles qui se multiplient pour faire de cette régate le succès convivial que l’on sait et que l’on vient chercher année après année.

L’an prochain, notre bateau fêtera ses trente ans, et tout porte à croire que ce Bono là, sera une belle fête pour tous les amoureux du M 7.50.

Amicalement à tous,

Gilles Bretéché

 

Bono 2016 J – 4

Nous voilà désormais à quelques jours des régates du Bono 2016. La tendance s’annonce excellente sur le plan de la participation car pas moins de 16 bateaux ont déjà confirmé leur inscription. Il y a longtemps que nous n’avions pas vu autant de M7.50 venir se frotter aux capricieux courants du Golfe. Le record de participation remonte à près de 25 ans déjà avec 17 bateaux !

BONO 2015 - (46)Il reste encore quelques places de disponibles. Alors venez nous rejoindre et faire la fête au Bono le week-end prochain. Les courses démarrent le vendredi 17 juin en début d’après-midi pour une petite mise en route dans la rivière d’Auray.

FRA 21 JOKER Frédéric Le GUEN
FRA 37 ARBARADOZ Franck DE FOMMERVAULT
FRA 46 CHIMENE Thierry MELOT
FRA 54 PARDOUN MUD Gaëtan TOUZE
FRA 61 ARISTA Christian VERNET
FRA 63 BAHIA Erwan GOURDON
FRA 70 CALLISTO Gilles BRETECHE
FRA 81 GALATEE Pierre-Antoine CASTEL
FRA 84 JABADAO Paul-Stéphane MANIER
FRA 91 MAGIC Pascal CARMIER
FRA 92 COCO TAHI Guy PRONIER
FRA 94 SATANAS Alain ALBERTUS
FRA 95 MYRTILLE Yann POUHAER
FRA 96 TOUTATIS Louis-Philippe LEMONNIER
FRA 201 COME BACK Luc LAJOYE
FRA 202 BARATAPAS Jean-Denis BARGIBANT

Nous vous rappelons qu’il est indispensable d’être à jour de sa cotisation pour pouvoir participer aux régates et être classés. Paul Vandame se tient à votre disposition pour tout renseignement à ce sujet : contact@monotype750.org

Vendredi soir : soirée Western !

A l’issue de la première journée de course, nous vous attendons tous au « Zinc » à la Trinité-sur-Mer (juste sur la gauche après avoir passé le pont de Kerisper en entrant à la Trinité) pour un apéro suivi d’un repas. Au programme : apéro planteur + burger maison + une bière, le tout suivi d’un café gourmand pour 23€ par personne. La soirée sera animée par un groupe Country – Rock. Chapeau de cow-boy attendu à l’entrée !

Publié par Jean-Denis BARGIBANT

Bientôt le Bono!

Voilà déjà que le mois de mai touche à sa fin et que le Bono « édition 2016 » pointe le bout de son nez. Que le temps passe vite lorsqu’il s’agit de parler bateau. En effet, après un début de saison au CVP placé cette année encore sous le signe de la convivialité et de la fête, c’est à Morgat que se sont retrouvés les coureurs les plus courageux pour aller disputer le grand prix de l’école Navale. Pour les vrais mordus de la série, le weekend suivant était l’occasion de se retrouver au Crouesty pour un rendez-vous hors calendrier officiel.

Bono 01

Mais voilà, déjà fin mai et donc bientôt nous serons en juin. Comme tous les ans, nous sommes nombreux à attendre ce rendez-vous incontournable de la saison. Les Monotypes 7.50m de l’est entament leur grande migration à cette occasion. A croire que les Monotypes ont un sixième sens qui les guide automatiquement vers le Bono tous les ans à la même période. Point de parade nuptiale ni de nidification au programme, quoique, cela aurait pour avantage d’agrandir la flotte. Juste une terrible envie de venir trainer la quille entre les cailloux du Golfe et tenter de remporter une manche, ou deux, voire trois pour les plus chanceux entre courant, et contre courants, entre vent et pétole, entre manche et pique-nique, mais surtout entre vrais amis !

Bono 02

Alors cette année encore la SNLB nous réserve un très beau programme. Le soleil est déjà été réservé, et les coefficients de marées raisonnables ont également été programmés. Ils font cela extrêmement bien à la SNLB !! La grue est également réservée et il ne reste plus qu’à boucler les inscriptions pour que la fête soit parfaite. Et cette année, nous devrions être nombreux. Avec déjà 4 M7.50 tout beaux, tout neufs qui viendront gonfler les rangs, mais également des amis de la série qui observent depuis quelques années avec beaucoup de curiosité, mais aussi un peu d’inquiétude cette étrangeté qu’est le Bono qui font le pari de plonger dans le grand bain de la fête et de la convivialité cette année… bref, il va falloir gruter vite et bien pour mettre tout ce petit monde à l’eau.

Bono 03

Autour du programme officiel, nous avons déjà réservé une première soirée le vendredi 17 au soir à l’Etage à la Trinité-sur-Mer pour profiter de la vue imprenable et partager une très bonne soirée ensemble. Le reste du programme est encore top secret ! Vous le découvrirez en venant nous rejoindre les 17. 18 et 19 juin prochain au Bono.

Vous trouverez l’avis de course en version originale « Bono » en PJ de cette newsletter. Les inscriptions par mail sont ouvertes à l’adresse suivante : contact@monotype750.org. Il est indispensable de vous inscrire bien avant la régate car nous avons besoin d’organiser le grutage qui est une opération un peu particulière au Bono, mais également la soirée du vendredi soir à l’Etage.

Si vous hésitez encore, ne cherchez plus, Le Bono vous attend ! Alors inscrivez-vous !

Retrouvez les prochains rendez-vous du calendrier officiel :

17 – 19 juin 2016  Régates du Bono (LE BONO)
14 – 17 juillet 2016  National (LA TRINITE SUR MER)
23 – 25 septembre 2016  Atlantique Télégramme (LORIENT)
8 – 9 octobre 2016  Coupe de l’Erdre (SNO)
12 – 13 novembre 2016  Régate de clôture (CVP)

Il ne me reste plus qu’à vous dire à très bientôt au Bono.

Publié par Jean-Denis BARGIBANT

Le calendrier 2016 est sorti!

2016 - AFFICHE 2

Le millésime 2016 du calendrier de la série a été publié à l’occasion du Salon Nautic de Paris vendredi 4 décembre.

Au programme des réjouissance pour cette nouvelle année, pas de grande révolution, mais plutôt une volonté de poursuivre la promotion de la série sur des plans d’eaux variés qui conviennent bien au M7.50.

Une nouveauté néanmoins est à souligner: des M7.50 traverseront la manche pour répondre à l’invitation du Commodore du Royal Southern Yacht Club à venir régater dans le Solent! Déjà 6 bateaux ont fait part de leur intérêt pour aller chatouiller nos chers voisins et leur montrer nos belles carènes.

Nous espérons vous retrouver nombreux cette année encore sur l’ensemble de nos rendez-vous dans un esprit toujours aussi convivial et intergénérationnel.

Publié par Jean-Denis BARGIBANT

Un National de plus ?

Un cru 2015 un peu particulier tout de même, puisque près de 28 ans plus tard, la nouvelle version du Monotype 7.50 faisait sa première apparition dans sa livrée anthracite et son cockpit résolument ergonomique.

2015 - NATIONAL - 1

D’aucun aurait pu s’exclamer : « le Monotype 7,50 m est mort ! Vive le M 7.50 ! ». Avec raison si l’on se souvient que la formule s’appliquait à nos rois qui se succédaient dans la continuité d’un ordre établi.

Si certains pouvaient craindre que le nouveau éclipse l’ancien, ils ont été rassurés. Après quelques réglages,  le nouveau « Come Back » de notre ami Luc Lajoye, s’est fondu avec bonheur dans la classe, alternant les résultat de manches en fonction de l’inspiration de l’équipage. A l’issue de ce championnat incertain, le nouveau bébé produit par BG Race montait à la troisième place du podium. C’est rassurant dans tous les cas. Les anciens bien entretenus défendront encore les chances de leurs équipages et les nouveaux qui nous rejoindront bientôt auront le plaisir de se mêler à la lutte à armes égales et c’est bien ce que tous désirions !

 Mais revenons au sport. 14 montures au départ, 7 manches courues dans un vent modéré de 15 à 8 nœuds de vent, pas de pluie et souvent du soleil le tout organisé avec gentillesse et compétence par la SNT. Voilà pour le cadre.

 Sur le plan technique, une dizaine de bateaux affichaient une vitesse quasi identique et les manches se jouaient sur le placement et l’anticipation des variations de vent. Un bonheur pour les tacticiens et les manœuvriers !

Pour preuve : 5 vainqueurs différents sur 7 manches ! Christian Vernet gagne 2 manches et se classera finalement 6eme de l’épreuve. Erwan Gourdon en gagne 2 aussi , mais il termine premier au classement général. Adroit et constant il coiffe la famille Bretéché qui pour une fois ne gagne aucune manche…mais ne fait jamais moins bien que 4eme… A peine suffisant pour reconquérir le fabuleux trophée du vainqueur, que Sylvie refuse dans son salon … De là à penser que Callisto avait mis le frein, on voudrait bien vous le faire croire !

2015 - NATIONAL - 2

 Si Luc Lajoye parade à la 3eme place, deux petit point le séparent de l’équipage de Paul Vandame, 4eme, qui s’offre la dernière manche en consolation avec une vitesse et un marquage sans faute.

Président Pronier le talonne d’un point avec le concours d’un équipage juvénile et insomniaque !

Un point plus tard, suivent à égalité l’équipage de Christian Vernet et celui de Pascal Carmier. Pascal pourtant brillant vainqueur d’une manche, s’incline finalement devant son ainé, vainqueur de deux. Puisqu’on vous dit que le championnat était accroché !

 A la 8eme place, un revenant ! Patrick Jacques Guiraud. On s’était à peine aperçu qu’il nous avait quitté, puisqu’à peine après avoir vendu son dernier 7.50, saisi par le remord,  il en rachetait un autre quelques mois plus tard !  Celui-ci Jacques, tu le gardes sauf pour le changer avec la nouvelle version !

 Un équipage nouveau venu dans la classe, suit au classement. Enfin pas tout à fait puisque Gaëtan Touze s’était entouré du bon Docteur Yves Marzin fin connaisseur du 7.50 et surtout l’organisateur hors pair de notre Rallye du Bono. La barre passait à tour de rôle, à me souvenir de la jeune barreuse, Agathe Le Guen, qui propulsa Pardun Mud à la 4eme place d’une manche. Pour une prise en main complète ce n’était pas mal !

10 eme, Stephane Manier, tel Pluton, s’est accroché, mains tendues, à 2 points près mais la jeune barreuse courrait plus vite que Proserpine. Les mythes se défont ! Notre Stéphane gardait cependant ses distances (un point) avec une Chimène insistante barrée par notre Thierry Melot national et fantasque.

A quelques encablures suivait un autre nouvel équipage emmené par Gilles Boutron et son bateau joliment refait de neuf. C’est peut être pour ménager sa peinture qu’il a hésité à se mêler aux furieux. Une jolie 6eme place dans l’avant dernière manche, au contact avec les leaders laisse à penser qu’il n’en restera pas là.

Un petit mot de Celtina entièrement équipé par la famille Bastard ! Grand père à la barre, fiston aux écoutes et petit fils à la manœuvre !  Si le 7.50 n’est pas trans-générationnel !

Et pour finir Joker. Le bateau de notre fidèle ami Philippe de Hédouville, qui depuis quelques années accepte de prêter son beau bateau aux équipages qui veulent s’y essayer. Sorti cette année de chantier avec une belle livrée bleu marine, il fallait pour prêter son bateau un sens extraordinaire du partage et une grande amitié pour les animateurs de la classe. Philippe, soyez en remercié du cœur de ceux qui usent et abusent de votre amitié fidèle.

Voila ! Tout est dit ou presque. Tout le monde se souviendra de l’accueil de Guy Pronier pour un barbecue d’équipage, du sourire éclatant de Luc sablant au champagne l’avènement de son nouveau bateau, de Jean Bargibant, qui ne peut pas s’empêcher d’offrir une bière aux amis du bateau. Et tout cela dans la joie et l’amitié sans faux semblant.

A la prochaine !

Pos Bateau Barreur TOTAL C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7
1 BAHIA E. GOURDON     15,00 1 3 15 RET 1 2 5 3
2 CALLISTO G. BRETECHE     17,00 3 5 3 2 4 3 2
3 COME BACK L. LAJOY     25,00 7 7 2 3 1 9 5
4 APPLE-MOI P. VANDAME     27,00 11 2 4 6 3 11 1
5 COCO TAHI G. PRONIER     28,00 2 4 6 9 8 4 4
6 ARISTA C. VERNET     29,00 6 10 1 8 7 1 6
7 MAGIC P. CARMIER     29,00 4 1 5 7 5 7 8
8 WINDWARD PJ. GUIRAUD     42,00 5 13 11 5 6 2 15 OCS
9 PARDOUN MUD G. TOUZE     52,00 8 12 9 4 11 8 15 OCS
10 JABADAO S. MANIER     54,00 13 8 7 10 12 10 7
11 CHIMENE T. MELOT     55,00 9 9 8 11 9 14 9
12 DAVAI G. BOUTRON     60,00 12 11 10 12 10 6 11
13 CELTINA O. BASTARD     63,00 10 6 12 13 13 12 10
14 JOCKER F. LE GUEN     80,00 14 14 13 14 14 13 12

Publié par Gilles Bretéché

Bono 2015, le courant passe!

Nous l’attendions depuis l’an dernier, et voilà que notre très beau rendez-vous du Bono est déjà terminé. Le temps passe si vite au Bono!

BonoEt cette année encore, nous avons été particulièrement gâtés. En quelques chiffres, le Bono 2015 a réuni pas moins de 12 concurrents venus de près ou de loin, voire même très loin, avec une délégation de 3 bateaux en provenance de Moselle. 3 jours de course au milieu des courants du golfe. 7 manches ont pu se courir dans un vent très variable permettant cette année encore des retournements de situations incroyables.

Traditionnellement appelé « le rallyes des courants du Golfe », le Bono 2015 a réservé quelques belles surprises aux concurrents avec une avant dernière manche particulièrement rude pour les nerfs des équipages. Le parcours était simple: départ à l’ouest de l’île aux Moines au niveau de « Nord Creizig » avec parcours libre jusqu’à l’arrivée mouillée dans la rivière d’Auray au niveau du Parun. Rien de très sorcier me direz-vous… C’était sans compter sur les fameux courants. Certains ont tout essayé. Tentative de passage collé à Berder avant de faire demi-tour et de tenter le passage extérieur Hent Ten puis de revenir tenter la pointe nord de la Jument et son magnifique contre-courant qui vous pousse dans un véritable torrent d’eau… Au bout d’une heure et demie passée à gagner 10 mètres et en reperdre 10, la remorque arrivait comme un salut!

2015 06 20 - LE BONO 2015 - 1

Un seul bateau a formidablement tiré son épingle du jeu à cette guerre des nerfs: il s’agit d’Arista de Christian VERNET qui sera le seul à franchir la ligne d’arrivée. Les autres n’ont eu qu’à se consoler au bar pour compter 12 points de plus à leur tableau de chasse.

Au Bono c’est bien connu, tu passes (le courant) ou tu passes (ton tour).

2015 06 20 - LE BONO 2015 - 2

A part cet épisode assez exceptionnel, toutes les autres manches ont été particulièrement disputées avec un nombre de rebondissements incroyable, mais une flotte toujours très groupée et un classement remis à plat à chaque nouveau départ. Il y en avait pour tout le monde et c’est cela aussi qui fait le charme de ce grand rendez-vous.

Gilles BRETECHE a une fois de plus mené CALLISTO avec brio en s’imposant, non sans être suivi de très près par Christian VERNET qui signe quant à lui une magnifique deuxième place sur ce podium. Cette excellente performance confirme la grande forme de Christian avec une régularité croissante et une capacité indéniable à faire marcher le bateau et l’équipage. Bravo Christian!

En 3e position, nous retrouvons notre très cher président, Guy PRONIER, qui a tout de même remporté les 2 premières manches de la première journée mais a eu l’extrême classe d’en laisser pour les autres les jours suivants! Grand prince notre Guy!

BATEAU Prénom NOM Pts.
1 FRA 70 CALLISTO Gilles BRETECHE 16
2 FRA 61 ARISTA Christian VERNET 18
3 FRA 92 COCO TAHI Guy PRONIER 20
4 FRA 63 BAHIA Erwan GOURDON 23
5 FRA 54 PARDOUN MUD Jean-Denis BARGIBANT 26
6 FRA 91 MAGIC Pascal CARMIER 26
7 FRA 94 APPLE-MOI Paul VANDAME 28
8 FRA 43 DE LUX II Joël PAMART 29
9 FRA 46 CHIMENE Thierry MELOT 41
10 FRA 84 JABADAO Paul-Stéphane MANIER 46
11 FRA 82 JESTER Jérome DAUSSE 53
12 FRA 95 MYRTILLE Yann POUHAER 66

Cette année encore, nous remercions très chaleureusement la SNLB, tous ses bénévoles et son président, Yves MARZIN. Nous avons été reçus dans des conditions de rêve cette année encore. Les conditions météo peu ventées ont obligé le comité de course à improviser pour garder la magie de cette épreuve. Nous n’y avons vu que du feu. Merci à tous, c’était GRAN-DIOSE!

IMG_5069

Dans quelques jours, nous mettrons en ligne les photos du Bono 2015. Philippe LEVEQUE nous a encore fait l’immense plaisir d’être sur l’eau avec nous cette année. Cela promet de magnifiques images. Nous vous communiquerons également le moyen de pouvoir acheter des tirages de ces belles prises de vue.

Notre prochain rendez-vous se tiendra à la Trinité-sur-Mer du 12 au 14 juillet 2015 pour le National de la série. Nous vous y attendons très nombreux cette année. Les premiers décomptes sont très positifs avec plus de 20 bateaux attendus cette année et déjà 2 M7.50 sur l’eau.

Retrouvez-nous très rapidement sur notre site avec les photos du Bono et l’avis de course pour le National.

Publié par Jean-Denis BARGIBANT

En avant pour le Bono 2015

Plus que quelques jours à patienter avant de nous retrouver au Bono pour l’édition 2015 de ce grand rendez-vous.

Les inscriptions sont à faire auprès du Club M750 par email avant jeudi et pourront être finalisées sur place le vendredi matin.

La météo prévue pour le weekend nous promet de très belles manches entres les îles au gré des courants de la « petite mer ».BONO

Il reste encore des places à bord de quelques bateaux. Si vous voulez naviguer ce weekend, contactez nous: contact@monotype750.org.

Publié par Jean-Denis BARGIBANT

A 3 semaines du Bono

Nous voici déjà à trois petites semaines des régates du Bono qui se dérouleront les 19, 20 et 21 juin au départ du Bono. Trois jours de régate qui s’annoncent magnifiques, comme tous les ans.

Pour ceux qui ne connaissent pas, le Bono est une épreuve toute particulière du calendrier de la série. Elle est particulièrement appréciée part la beauté du terrain de jeu qui va nous accueillir durant trois jours. Mais le Bono, c’est aussi un fonctionnement atypique: pas de parcours construit, mais plus un rallye autour des îles au gré des courants, des molles et des risées, de la dévente des îles et des tapis roulants qui vous font remonter du fond du classement à la tête de la course.

Le Bono c’est aussi et surtout une organisation aux petits oignons par la SNLB et tous ses membres qui nous chouchoutent pendant tout un weekend.

Tant attendue et en même temps redoutée de tous, beaucoup disent que s’il n’y avait qu’une seule régate à faire dans l’année, ce serait le Bono. Et d’ailleurs, qu’on ne s’y trompe pas, la participation prévisionnelle de cette année est encore à la hausse.

Les inscriptions officielles vont s’ouvrir dans les tous prochains jours, mais les intentions de participations sont déjà très encourageantes.

BATEAU Prénom NOM
FRA 43 WINDWARD Joël PAMARD
FRA 46 CHIMENE Thierry MELOT
FRA 54 PARDOUN MUD Jean-Denis BARGIBANT
FRA 55 GARANCE Jean-Philippe HAAG
FRA 61 ARISTA Christian VERNET
FRA 63 BAHIA Erwan GOURDON
FRA 70 CALLISTO Gilles BRETECHE
FRA 72 DAVAI Gilles BOUTRON
FRA 82 JESTER Jérôme DAUSSE
FRA 84 JABADAO Paul-Stéphane MANIER
FRA 91 MAGIC Pascal CARMIER
FRA 92 COCO TAHI Guy PRONIER
FRA 94 APPLE MOI Paul VANDAME
FRA 95 MYRTILLE Yann POUHAER

Alors si vous n’êtes pas encore décidé, il ne manque plus que vous! En route pour un record de participation au Bono!

Publié par Jean-Denis BARGIBANT

GPEN 2015 – 6 x 1 = 5!

Quel festival ce GPEN 2015! Initialement prévu sur 4 jours, les festivités se sont réellement concentrées sur 2 jours. Prologue annulé pour cause de BMS en cours et dernière journée annulée faute de vent. Éole a préféré faire la grasse-matinée ce dimanche 17 mai plutôt que de poursuivre ce magnifique festival de retournements de situations.

Pour commencer, 7 Monotypes 7.50m étaient inscrits pour cette édition 2015 du Grand-prix de l’Ecole Navale. Cette année, le plan d’eau se situait du côté de Crozon-Morgat. Les conditions météo musclées du jeudi ont contraint le comité à annuler le prologue. Mais dès le vendredi, un vent de secteur Nord-Nord Ouest s’est installé en baie de Morgat soufflant entre 10 et 20 nœuds. Six manches ont ainsi pu se courir entre vendredi et samedi sous un soleil de rigueur pour attaquer cette deuxième partie du mois de mai.

2015 - GPEN -  (8)
Photo Pierrick Contin

Mais qui dit secteur nord, dit aussi irrégularité à Morgat! Et pour le coup, il fallait être attentif à la bascule. On se serait réellement cru à la barre d’un bateau de « Virtual Skipper ». Plan d’eau bien calme, risées marquées, grosses bascules, et décor de rêve. Il ne nous manquait plus que les petites flèches oranges qui foncent vers le rouge pour indiquer les risées.

Mais à ce petit jeu là, nous n’avons pas tous le même logiciel. Erwan GOURDON a ainsi démontré une fois de plus que la finesse des réglages et la vitesse ne suffisent pas à gagner. La tactique et l’observation du plan d’eau étaient les ingrédients indispensables pour réussir cette terrible équation. Un résultat largement à la hauteur de cette belle épreuve pour BAHIA qui nous démontre aujourd’hui que 6 x 1 = 5. Six manches de premier sur 6 manches courues et 5 manches retenues. Excusez du peu! Bravo à Erwan, Sébastien et Benoît pour cette très belle victoire.

2015 - GPEN -  (7)
Photo Pierrick Contin

Notre cher Guy PRONIER s’empare très logiquement de la deuxième place avec une régularité de métronome. Son équipage formé pour l’occasion a également très bien fonctionné avec même une très belle 3eme place pour clôturer ce GPEN en inversant le barreur et le n°1.

Jean-Denis BARGIBANT se glisse sur le podium à la faveur d’un « bord du facteur » sur la dernière manche et grille ainsi la politesse à Thierry MELOT qui a donné du fil à retordre à toute la flotte. Avec vitesse et bons choix tactiques, l’équipage MELOT – DE ROBILLARD – MELOT est passé à un petit point du podium et doit malheureusement se contenter de la médaille en chocolat pour cet GPEN.

Photo Pierrick Contin
Photo Pierrick Contin

Nous noterons également la très belle première journée de Christian VERNET qui a enchaîné 3 place de 3e avant de perdre ses repères lors de la deuxième journée. Autant dire que tant que toutes les manches ne sont pas courues, rien n’est figé.

Enfin, Paul VANDAME termine en 6eme position avec un équipage formé pour l’occasion et Paul-Stéphane MANIER finit 7e de ce GPEN.

Bravo à tous les équipages pour cette belle bataille sur le plan d’eau et pour ces bons moments passés à terre ensemble. Une fois de plus, nous avons retrouvé toutes les qualités de notre belle série: adversaires en mer, mais bien soudés à terre et contents de passer du temps ensemble.

Photo Jacques Vapillon
Photo Jacques Vapillon

Nous avons également apprécié rencontrer des jeunes talents qui sont repartis conquis par notre beau bateau, par sa ligne, par ses performances et par sa finesse: Agathe HARLE, Caroline LOEPER, Anthony SALOMON, Mathieu HOLTZ et Etienne CHAULEUR. Nous espérons vous revoir très vite parmi nous.

Prochain rendez-vous au Bono du 19 au 21 juin prochain. Dépêchez-vous de confirmer votre présence car nous allons jouer à guichet fermé cette année avec plus de 15 bateaux attendus!

Retrouvez les photos du GPEN en suivant ce lien.

Ci-dessous le classement général après 6 manches courues – 5 retenues

Rgs Ident Concurrents P Ret P tot c.1 c.2 c.3 c.4 c.5 c.6
1  FRA   63 BAHIA  5.00 6.00 1 1 1 1 1 1
 GOURDON Erwan 1.0 1.0 1.0 1.0 1.0 1.0
 LOZEVIS Sebastien             
 COVILLE Benoit             
2  FRA   92 COCO TAHI  11.00 15.00 4 2 2 2 2 3
 PRONIER Guy 4.0 2.0 2.0 2.0 2.0 3.0
 HOLTZ Mathieu             
 CHAULEUR Etienne             
3  FRA   54 PARDOUN MUD  17.00 22.00 2 5 5 4 4 2
 BARGIBANT Jean-Denis 2.0 5.0 5.0 4.0 4.0 2.0
 BARGIBANT Jean             
 HARLE Agathe             
4  FRA   46 CHIMENE  18.00 25.00 7 4 4 3 3 4
 MELOT Thierry 7.0 4.0 4.0 3.0 3.0 4.0
 MELOT Valentin             
 DE ROBILLARD Dominique             
5  FRA   61 ARISTA  20.00 27.00 3 3 3 5 7 6
 VERNET Christian 3.0 3.0 3.0 5.0 7.0 6.0
 KESZLER Pierre             
 MOTTE Gaetan             
6  FRA   94 APPLE-MOI  28.00 35.00 6 7 6 6 5 5
 VANDAME Paul 6.0 7.0 6.0 6.0 5.0 5.0
 SALOMON Anthony             
 LOEPER Caroline             
7  FRA   84 JABADAO  31.00 38.00 5 6 7 7 6 7
 MANIER Paul stephane 5.0 6.0 7.0 7.0 6.0 7.0
 HAMEL Guillaume             
 PIN Christophe             

Publié par Jean-Denis BARGIBANT